Mon père et moi avons toujours été dans la musique. Sa carrière a eu beaucoup d’influence sur moi.
Notre maison était remplie de musique tous les jours.

NEWS DE NOVEMBRE

2013 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Kim participe au Chris Evans Show sur BBC Radio 2 (UK).
Depuis son salon, Kim accompagnée de son père, de son frère et de sa nièce, interprète plusieurs titres tirés de son dernier album « Wilde winter songbook ».
Kim participe à une série d’émissions sur RPR1 (D).
Kim participe à l’émission Celebrity Antiques roadtrip BBC (UK).
Kim présente son dernier album « Wilde winter songbook » dans l’émission Ends (UK).
Kim parle de sa vie dans le magasine Clasic Pop (UK).
Le magasine hollandais Telegraaf publie un article sur la venue de kim au H økerstfeest de Twente.
Kim parle de son dernier album « Wilde winter songbook » et commente les titres de l’album.
The Rak Blog (UK) publie un article dans lequel Kim parle de son dernier album « Wilde winter songbook ».
Sur le Daily Mail website (UK) kim raconte comment le fait d’avoir chanté ivre dans le métro l’a conduite à son premier album de Noël.
2012 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
The Sun (UK) publie un article dans lequel Kim parle de sa passion pour le jardinage.
Le Welwyn Hatfield Times (UK) publie un article sur la participation de Kim à une action de bienfaisance.
2011 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Kim fait visiter son jardin dans un programme matinal sur ITV (UK).
Kim participe à une interview sur BBC Radio Nottingham (UK). « Rage to love » et « You came » sont diffusés.
Kim participe à l’émission polonaise TVP1. Kim parle de son apparition dans l’émission « The voise of Poland » et de son nouvel album « Snapshots ». Elle interprète « Sleeping satellite » en solo.
La chaîne TVP (Pologne) diffuse une courte interview de Kim.
Sur les plateaux de l’émission BBC Breakfast BBC et sur Sky News (UK), Kim, en compagnie de Status Quo, parle de la tournée qui aura lieu au Royaume Uni en décembre.
Kim parle de la tournée avec Status Quo sur BBC Radio Shropshire et BBC Radio 2(UK).
Dans le Kräuterwind Welt (D) Kim parle de son nouvel album et de sa passion pour le jardinage.
Le Daily Express Saturday magazine publie un article sur la carrière de Kim.
Le Sttgarter Zeitung (G) publie un article sur la participation de Kim au 52nd State Press Ball.
Kim parle de sa vie, de se qu’elle aime et déteste dans The Sun (UK).
Le site web TLZ.de (D) publie un article sur le Traumrock auquel Kim participait.
Kim parle de sa vie et commente six photos d’elle choisies par ses soins.
Wojciech Filmowy, journaliste aà la Gazeta Prawna (Pologne) commente le dernier album de Kim « Snapshots ».
2010 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Le magazine Bild (D) publie un court article sur l’anniversaire de Kim. Anniversaire partagé avec 150 invités lors d’un concert exclusif de Radion Dresde au Palais de Kurländer.
La station de radio allemande FFH diffuse une interview de Sabrina Winter à l’occasion du 50ème anniversaire de Kim.
Pour HR3 (D), Lidia Antonini parle avec Kim de sa famille, de ses parents Joyce et Marty et de ses enfants Harry et Rose qui ont apparemment hérité des gênes musicaux du clan Wilde. Kim parle aussi de son anniversaire, un grand jour pour elle depuis qu’elle est enfant, et qui cette année sera déjà le 50ème ! « Cliff Richard à déclaré que ses 70 ans lui semblaient 50, alors j’ai décidé que mes 50 ans seraient à nouveau mes 30 ans ! » déclare Kim.
Kim répond à une courte interview téléphonique sur Harmony FM (D) elle y parle brièvement de ses projets pour son anniversaire.
Le lendemain de son anniversaire, Kim est sur le plateau de l’émission Frühstücksfernsehen SAT1 (D). Elle parle de son 5oème anniversaire, des cadeaux reçus, de sa carrière et de son chien qu’elle adore ! A la question « Que souhaiteriez-vous pour votre 5oème anniversaire ? » Kim répond « Vous savez, j’ai tout ce que je désire, j’ai une belle famille, un mari génial, je suis en bonne santé et je suis heureuse. J’ai plus que ce que je pouvais désirer! »
Le magazine Bild (D) publie un court article dans lequel on apprend que Kim aurait aperçu un OVNI lorsqu’elle était dans son jardin. « C’est fou, je le sais, mais je l’ai vu. Il est arrivé de l’est puis c’est arrêté. Si vous ne me croyez pas, lisez l’article paru dans la presse locale, car je ne suis pas la seule à l’avoir vu. C’était le lendemain de la mort de Michael Jackson »
Le site Ka-news.de (D) publie un court article sur la 5ème nuit de collecte de fonds de la station 7 Radio avec son action « Drachenkinder ». 40.000 euros ont été collectés lors de cette nuit rassemblant des célébrités, dont Kim, venues pour aider les enfants traumatisés.
2009 : Sortie du livre “De keuze van Janine Jansen” (le choix de Janine Jansen). Dans ce livre ou 22 célébrités parlent de leur classiques favoris, Kim parle de la pièce « Roméo et Juliette » et de la musique de Tchaïkovski.
Kim participe à la série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Le 7, Kim participe au concert I love the 80’s à l’Ethias Arena à Hasselt en Belgique.
2008 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à plusieurs éditions du programme Secret songs. Pour ces émissions, Kim se transforme en animatrice et passe durant trois heures, les titres demandés par les auditeurs via le site web.
Sur le plateau de l’émission Loose women ITV (UK), Kim parle du Here & Now auquel elle participera en mai 2009.
Le Works managment website (UK) publie un court article sur la participation de Kim à l’inauguration du nouveau site de production de SITR à Cheshire (UK). SITR est une société de recyclage, que Kim soutient depuis 2006, spécialisé dans la production de sa gamme de copeaux de jardin fait à 100 % pneumatiques en caoutchouc de recyclés.
Sortie de la compilation Night of the proms’08 où Kim apparaît avec deux titres : Cambodia et Kids in America.
Der Westen website (D) publie un article sur le Nokia Night of the Proms, qui a offert aux dix mille personnes présentes à la Kölnarena, un voyage à travers 30 ans d’histoire du rock. Evénement où Kim Wilde, une des icônes des années 80, les a entrainés dans une euphorie interminable avec ses titres mythiques : Cambodia et Kids in America.
Kim fête son quarante-huitième anniversaire.
2007 : Kim fait la couverture du magazine Heinz (D). L’article parle de la carrière et du retour de l’icône des 80’s, des années Thatcher, du Rubik-cube, des films Flashdance, Ghostbuster et Rambo et bien évidemment les premiers succès de Kim. Et bien entendu de son grand retour avec un nouvel album intitulé Never say never « J’ai choisi ce titre car je n’aurais jamais pensé sortir un album pour mon retour ». Kim revient dans le monde la musique avec le regard d’une femme épanouie de 47 ans, pleine de passion et de joie, impatiente est prête à nous le prouver durant son tour en Allemagne.
Kim répond à quelques questions pour le Der Sontag (D).
Kim donne une série de concerts à travers l’Allemagne : le 2 à Höxter, le 3 à Dresden, le 4 à Karlsruhe, le 5 à Stuttgart, le 8 à Wuppertal, le 9 à Morbach, le 10 à Bochum, le 11 à Brehm, le 12 à Osnabrück, le 6 à Vienne en Autriche, en Hollande le 14 à Utrecht et le 15 à Groningen et enfin en Russie le 23 à Moscou et le 25 à St-Petersburg.
Durant ces concerts divers articles ont été publiés dans : les Neue Westfällische Zeitung et Wesfallen Blatt (D) parlent de la visite de Kim au château de Corvey, avant son concert à Hoexter. Le Haller Tagblatt publie un article sur le concert donné à Ilshoffen, 5 jours avant le départ officiel de la tournée.
Le Stimm.de. website (D) parle de l’atmosphère et de la magie échangées lors du concert donné à Stuttgart.
L’émission Szene ORF (A) diffuse une interview de Kim tournée lors de son concert à Vienne.
Le magazine NRC Handelsblad (NL) annonce les 2 dates de Kim en Hollande.
L’Extradienst website (A) publie un article sur la visite de Kim Planet Music où elle a laissé l’empreinte de ses mains.
Le magazine De Oosterpoort & De Stadsschouwburg Groningen – De Agenda (NL) publie un court article sur les carrières (musicale et florale) de Kim.
Le Westdeutsche Zeitung (D) publie un article sur la prestation de Kim au Live Club Barmen de Wuppertal.
Le Hunderttausend.de website (D) publie un article sur la prestation de Kim au Morbacher Baldenauhalle.
Le Reflectionsofdarkness.com website (D) publie un article sur la prestation de Kim à Bochum.
Kim répond à quelques questions pour le magazine Russe Izvestia.
Le magazine russe Kommersant publie un très court article sur le premier concert de Kim en Russie.
2006 : Lors d’une conférence de presse pour la promotion de son dernier album Never say never, Kim répond à quelques questions pour le magazine Winq (NL).
Kim fait la couverture du magazine Topics (NL) et répond à quelques questions posées lors de d’une conférence de presse donnée à l’occasion de la promotion de son dernier album Never say never.
Le magazine Avantgarde (NL) publie un court article sur la sortie du nouvel album Never say never.
Le San Francisco Bay Guardian (USA) publie un article sur Le Vancouver International Film Festival. Dans cet article, Kim est brièvement citée pour l’utilisation de son single Cambodia dans le film Dans Paris de Christophe Honore.
Libération (B) publie un article sur le retour de Kim avec l’apparition d’un de ses titres, Cambodia, dans le film Dans Paris de Christophe Honore.
Kim participe au Domino Day au WTC Expo à Leeuwarden (NL) et a l’honneur de faire tomber le premier des 4097381 dominos (record du monde). Elle interprète Together we belong et Perfect girl.
Sortie du livre hollandais Tijdschriftenboek, concernant les périodiques édités entre 1717 et 2006. Kim apparait à la page 221 où elle est en couverture du magazine Popbiz de 1981.
Dans le magazine BeauMonde (NL), Kim répond à quelques questions et commente son retour.
Radio Regenbogen (D) diffuse entre 15h et 17h, des versions acoustiques des titres : Baby obey me, Four letter word, I fly, Kids in America, Perfect girl, Together we belong, You came et You keep me hangin’on.
Kim passe une journée de promotion en France. Elle enregistre des versions acoustiques de quelques titres pour RFM et donne des interviews pour LCI et Nostalgie.
Sortie du single Perfect girl.
La prestation de Kim au Domino Day où elle fait tomber le premier domino et interprète Together we belong et Perfect girl est diffusée par les émissions: SBS6 (NL), Kaanal 2 (B), RTL (D) et en Autriche, Hongrie, Pologne et Russie.
La presse écrite publie aussi plusieurs articles sur le Domino Day et la prestation de Kim, dans : De Stentor, ITN website, Boulevard website (NL), Krone (A).
Le magazine The Hindu (Inde) publie un article sur la sortie du nouvel album de Kim.
Kim participe à l’émission radio Face à face live sur RFM (F) et, accompagnée à la guitare, interprète six chansons tirées du nouvel album : You came, Baby obey me, Together we belong, Perfect girl, Cambodia et Kids in America.
Kim interprète Perfect girl sur le plateau de l’émission Top of the pops BNN (NL).
Radio veronica (NL) publie la liste du top 1000 de tout les temps. Kim est présente avec quatre titres : Cambodia passe de la place 394 à 168, Anyplace, anywhere, anytime de la place 189 à 206, Kids in America de la place 432 à 555 et enfin You keep me hangin’on qui était sorti du classement depuis un an, fait son retour à la 867ème place.
2005 : Kim publie plusieurs articles sur le jardinage dans divers journaux locaux.
Kim apparaît brièvement dans le troisième volet du programme intitulé Girls and boys : sex and British pop BBC (UK). Une émission diffusée en quatre épisodes qui parle des 80’s en Angleterre, du SIDA qui fait son apparition et des conditions difficile des femmes dans un rock-business dominé par les hommes.
Kim donne un concert en Belgique, le 19 à Gent.
Sortie de la compilation Kim Wilde.
Kim est interviewée dans l’émission De Rode Loper VRT (B) à l’occasion des 75 ans d’une radio à Gent. Les premières minutes de l’interview se déroulent dans les loges où le journaliste souhaite à Kim un joyeux anniversaire. Un court extrait du concert donné 2 jours auparavant est diffusé.
2004 : L’Evening Gazette (UK) publie un article sur la participation de Kim à la campagne publicitaire des magasins de santé Holland & Barrett.
Sortie du School reunion: the 80’s DVD. La septième vidéo est Kids in America.
Sortie de la compil Now Christmas 2004. Le deuxième titre est Rockin’ around the Christmas tree.
Dans l’émission BBC Breakfast News BBC (UK), Kim revient brièvement sur son apparition au programme Children in need au début des années 80.
Kim participe à l’émission de divertissements de Paul O’Grady RTL4 (D). Dans l’interview, Kim parle du succès d’Anyplace, anywhere, anytime dans les tops allemand et hollandais.
Kim participe à l’inauguration d’une boutique AGA à Radlett, Hertfordshire (UK).
L’icBirmingham website (UK) publie un article sur la carrière de Kim et sa brillante reconversion dans le jardinage.
Dans le Sunday Express magazine (UK), Kim présente ses 10 artistes et albums favoris : Stevie Wonder – Fulfillingness’First Finale (1974), Mike Oldfield – Tubular bells (1973), Todd Rundgren – The Ever Popular Tortured Artist Effect (1982), Joni Mitchell – The hissing of summer lawns (1975), Blue Nile – Hats (1989), Tom Waits/Crytal Gayle – One from te heart soundrack (1982), Metallica – Metallica (1990), Mary j. Blige – No more drama (2001), Travis – The invisible band (2001) et Dusty Springfield – Dusty in Memphis (1969).
2003 : Kim reçois chez elle le magazine Glossy (NL). Dans cette interview, Kim parle de sa famille, de sa passion pour le jardinage et de son retour dans les charts après de longues années de silence. Pour Kim Wilde, un grand rêve c’est réalisé avec son bonheur familial. En dépit de millions de disques vendus à travers le monde, la chanteuse anglaise avait fini par être désillusionnée par le showbiz et aspirait à une vie plus « ordinaire ». En 1996, Kim décide de donner une orientation différente à sa carrière et accepte un rôle dans la comédie musicale Tommy, où elle rencontre Hal Fowler, qu’elle épousera la même année. Mais Kim n’a pas perdu sa passion pour la musique et le goût du succès, alors quand la chanteuse allemande Nena lui propose d’enregistrer Anyplace, anywhere, anytime avec elle, Kim n’hésite pas. Une idée qui se solde par un grand succès et Kim déclare « Je me produirais encore occasionnellement et j’enregistrerais des albums, mais ma famille ainsi que ma passion pour le jardinage restent les choses les plus importantes pour moi ».
Kim répond aux questions sur le jardinage dans les colonnes de The Guardian (UK).
Le magazine NRC Handelsblade (NL) publie un article sur le succès du single Anyplace, anywhere, anytime, classé no 1 durant plusieurs semaines, qui était à l’origine une vieille chanson de la chanteuse allemande Nena, intitulée Irgendwie, Irgendwo, Irgendwann, datant de 1985, et que Nena a choisit d’interpréter en duo avec Kim pour fêter son jubilé des 20 ans de carrière. Il s’agit d’une version particulière, car interprétée en deux langues : Allemand et Anglais.
Le magazine australien The Courier Mail, publie un article sur la carrière de Kim et sa participation au Here & Now Tour qui débute en Australie.
Le magazine West Australian publie un article sur la venue du Here & Now Tour en Australie pour une série de concerts.
Kim donne une série de concerts en Australie avec le Here & Now Tour : le 6 à Perth, le 8 à Adelaïde, le 10 à Melbourne, le 15 à Brisbane et le 17 à Sydney.
Toujours en Australie, les magazines Herald Sun et The Eye, publient un article sur la carrière de Kim et sa participation au Here & Now Tour et sur le récent succès du single Anyplace, anywhere, anytime. Interrogée sur ses projets d’enregistrements Kim déclare « A l’heure actuelle, mes priorités sont mes enfants et le jardinage ».
Kim répond aux questions du NW Magazine (Australie) sur le l’engouement à propos des 80’s et parle de sa participation au Here & Now Tour et de ses années de succès.
Le magazine The Australian commente le concert donné à Perth. Le journaliste à été séduit par l’attitude de Kim qui était clairement présente sur scène pour avoir du bon temps et non-pas pour revire ses années glorieuses. Elle était magnifique et à apporté un esprit punk à l’interprétation de ses titres You keep me hangin’on et Kids in America.
Le magazine Undercover commente dans un article le concert du Here & Now Tour de Melbourne. Un concert qualifié de moyen mais que la prestation de Kim à illuminé. Kim à immédiatement charmé la foule avec l’interprétation de 7 titres dont 6 ont figurés dans le top 10 : Chequered love (1981), View from a bridge (1982), Cambodia (1982), If I can’t have you (1993), You came (1988), You keep me hangin’on (1986) et Kids in America (1981). Juste avant sa dernière chanson, Kim a plaisanté et dit à la foule qu’elle ne voulait pas interpréter Kids in America, mais Kids in Australia à la place.
Le magazine The Age commente dans un article le concert du Here & Now Tour de Melbourne. Une prestation jugée moyenne relevée par le charme et la naturel de Kim qui à su rallier le public à sa cause en interprétant « Kids in Australia » en signe de gratitude. Ce n’était pas en hommage aux 80’s, mais juste un clin d’œil pour se souvenir des fans avec amour.
Dans le Daily Telegraph (Australie) Kim confie ses sentiments sur sa participation au Here & Now Tour et sur ses années de succès.
Le Sydney Morning Herald publie un article sur la carrière de Kim et sa participation au Here & Now Tour. Même si la musique est sa première passion, le jardinage a prit une place très importante dans la vie de Kim. Après son mariage, elle est retournée sur les bancs de l’université pour étudier l’horticulture, a présenté des émissions de jardinage à la TV britannique : Garden Invaders (BBC), Better Gardens (ITV) et a publié plusieurs livres sur le sujet. Toujours pour la TV britannique, Kim a participé au Celebrity Detox en Thaïlande.
Kim participe à une interview sur le Countdown memories website (Australie).
Le SMH website (Australie) juge la prestation des artistes participant au Here & Now Tour désastreuse.
Kim et Nena interprètent Anyplace, anywhere, anytime sur le plateau de l’émission Pop 2003 SAT1 (D). Elles reçoivent 5 disques de platines et deux d’or pour l’album Nena feat. Nena et sont interviewées.
2002 : Kim répond aux questions sur le jardinage dans les colonnes du The Guardian (UK).
Le Salzburg website (A) parle du retour de l’icône pop des 80’s avec un nouveau single Born to be wild. « Quelqu’un a eu l’idée « splendide » de prendre Kim Wilde pour interpréter Born to be wild, la chanson-générique du Deutschen Tourenwagen-Meistershaft. Folie ! Je n’étais pas totalement convaincue par cette idée, ni par la chanson que je n’ai jamais aimée. Mais je me suis laissé convaincre et, de ce projet a abouti une version dynamique et puissante qui me plait vraiment beaucoup. Ce n’était vraiment pas dans mes intentions de redémarrer une seconde carrière avec un single… » Interrogée sur son possible retour avec un nouvel album, Kim déclare « Je ne l’exclu pas, mais je n’ai aucun plan concret. Ce n’était pas mon intention de recommencer une seconde carrière avec ce single. C’est amusant d’être Kim Wilde à nouveau et ma voix semble plus forte qu’elle ne l’a jamais été ».
Le magazine Algemeen Dagblad (NL) publie un article intitulé Tel père, telle fille – article parlant des enfants de stars qui prennent un nom différent où qui au contraire, comme Kim (parmi d’autre) assument pleinement cet héritage. Dans cet article, il est question des sentiments de cinq filles de musiciens par rapport à la carrière de leurs célèbres papas. Nancy Sinatra, Sam Brown, Linda Womack, (le groupe) Wilson Phillips et Kim Wilde.
Publication du programme du Diamond Awards festival 2002, organisé au Sportpalais de Anvers en Belgique. Ce programme de 32 pages contient de nombreux détails, en français et en hollandais, sur les 6 interprètes : T’Pau, Go West, Belinda Carlisle, ABC, Kim Wilde et Tony Hadley.
L’émission Top of the pops 2 BBC (UK) diffuse une prestation de Kim, datant de 1986, interprétant You keep me hangin’on.
Kim est invitée sur le plateau de l’émission Des and Mel ITV (UK). Dans cette interview, Kim parle de sa passion pour le jardinage et de sa participation au Here & Now Xmas Tour.
2001 : Le magazine Q (UK) donne son avis sur la compil The very best of Kim Wilde.
Kim, ainsi que Rick Astley, participent à l’émission Musikbutikken (DK). Kim interprète Loved et une version remixée de View from a bridge puis est interviewée. Après l’interview, Kim chante un extrait d’une chanson de Rick Astley et celui-ci interprète Kids in America.
Kim reçoit chez elle Simon Price du magazine The Independent (UK) pour une interview. Le magazine annonce aussi la sortie de la compil The very best of Kim Wilde.
Paul Cole, journaliste au The Midlands Sunday Newspaper (UK) n’est pas très enthousiasmé par la sortie de la compil The very best of Kim Wilde. Son conseil est de ne pas acheter la compil avant Noël car elle sera probablement dans les soldes de printemps.

Sortie de la compilation The very best of Kim Wilde.
Sortie du single Loved.
Sur le plateau de l’émission Exclusive CHANNEL 5 (UK), Kim et Carol Decker (T’Pau) sont interviewées à propos du Here& Now Tour 2001.
Sur le plateau de l’émission GMTV ITV (UK), Kim parle de sa participation au Here & Now Tour.
Kim est l’une des invitées de l’émission de divertissements Liquid News BBC CHOICE (UK). Elle donne son avis sur l’actualité, parle de sa tournée avec Michael Jackson, de sa nouvelle compil et du Here & Now Tour.
Dans le magazine What’s on in London (UK), Kim parle de sa vie dans les 80’, de sa carrière de chanteuse, d’horticultrice et de sa participation au Here & Now Tour. Interrogée sur ses appréhensions par rapport à la mode des 80’, Kim déclare « J’espère seulement que j’arriverais à marcher avec mes talons de 12 cm ! ». Le magazine parle aussi de la sortie de la compil The very best of Kim Wilde qui coïncide avec la participation de Kim au Here & Now Tour à Wembley. La compil obtient la note de 3 sur 5.
Kim donne une série de concert en Grande Bretagne avec le Here & Now Tour: le 8 à Newcastle, le 9 à Sheffield, le 10 à Birmingham, le 14 à Brighton, le 15 au stade de Wembley à Londres, le 16 à Manchester et le 17 à Cardiff.
Les magazines anglais: Evening Chronicle, The Journal, Manchester Evening News publient des articles sur le Here & Now Tour.
Kim participle à l’émission ready, steady, cook! BBC (UK).
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau du Hit machine M6 (F).
Kim offre un de ses soutiens-gorge pour une vente aux enchères sur Hertbeat FM (UK). La somme de 200£ ainsi obtenue est reversée à la recherche contre le cancer du sein.
Dans le magazine Boyz (UK) Kim confie ses « première foi ».
Kim est interviewée dans Le journal de la musique MCM (F).
Kim visite les locaux de Big Brother website (B). Elle reste parler avec les personnes présentes une quinzaine de minutes et offre quelques copies de sa dernière compil The very best of Kim Wilde avant d’interpréter Loved dans les studios.
Kim rend visite aux participants de la version belge de l’émission Big Brother K2. Sur le plateau elle interprète Loved.
La Gazet van Antwerpen (B) publie un article sur la présence de Kim à l’émission Big Brother. L’article parle aussi de la façon d’ont Kim concilie ses carrières de pop star et d’horticultrice et son rôle de maman.
2000 : Dans le Daily Mirror (UK), Kim parle de tout ce qui la passionne dans son jardin et plus particulièrement d’un banc en bois, cadeau de mariage offert par un ami et réalisé (à la tronçonneuse) par Dennis, un artiste local. « Pour notre premier anniversaire de mariage, Hal a demandé au maréchal-ferrant local d’y « graver » nos initiales et la date de notre mariage. Depuis, nous avons ajouté les initiales de nos enfants et ce banc est ainsi devenu un véritable témoin des moments les plus heureux de ma vie ».
Sortie de la compilation The Divine.
L’émission Top of the pops 2 BBC (UK) diffuse une performance de Kim datant de 1981 où elle interprète Chequered love.
1996 : Le magazine Top 10 (NL) publie un article sur le mariage de Kim avec l’acteur britannique Hal Fowler.
Sortie du CD Philharmania dans lequel Kim, accompagnée d’un orchestre symphonique, interprète Because the night.
Le magazine Veronica (NL) publie un court article sur une des surprises de Kim lors de son enterrement de vie de jeune fille. Les fermiers locaux ayant entendu dire que Kim passerait près d’eux, ce sont assit sur une barrière, les fesses à l’air, pour saluer son passage. Un spectacle que Kim à eu l’air d’apprécier !
1995 : Dans le magazine Die Nieuwe Panorama (B), Kim parle de son dernier album Now & forever, de son amour pour la musique et se souvient de ses tournées avec David Bowie et Michael Jackson.
Dans le Daily Mail (UK) Spencer Bright donne son avis sur le dernier album de Kim, Now & forever. Un album où il juge que Kim a perdu sa maturité en régressant dans un style « rose bonbon-dansant » qui gaspille sa voix fine. Il lui attribue la note de 1 sur 5.
A l’occasion de l’anniversaire de Kim, l’émission Top of the pops 2 (UK) diffuse une performance de Kim (datant de 1982) interprétant Cambodia.
Dans l’émission Showstroppers BBC (UK), les artistes invités ont la possibilité d’interpréter des chansons classiques. Dans cette édition, Kim choisit une composition de Gershwin et interprète, accompagnée par un orchestre, They can’t take that away from me.
Le magazine Veronica (NL) se demande si Kim est toujours en vie après la sortie de la compil Greatest Hits l’année passée. Evidement et avec la sortie du nouvel album Now & forever, Kim à enfin le contrôle de ce qu’elle fait. « C’est exactement ce que je voulais, faire quelque chose de différent, un album rhythm’n’blues avec des rythmes soul. Il était temps pour moi de faire les choses autrement ! ».
L’émission Live TV (UK) annonce la participation de Kim à la comédie musicale Tommy.
Les émissions London Tonight et News CHANNEL 4 (UK) annoncent la participation de Kim, dans l’un des rôles principaux, de la comédie musicale Tommy.
1994 : Kim fête son 34ème anniversaire dans un restaurant japonais. En arrivant au restaurant, elle rencontre Gary Glitter qui se joint à eux pour partager des sushi !!
1993 : Sortie de la compil The remix collection.
Le Club Veronica Magazine (NL) annonce le retour de Kim avec son single If I can’t have you, la sortie d’une compil, un petit-ami et une maison avec un jardin. Dans cet article c’est une Kim rayonnante de bonheur qui se souvient de ses débuts avec Kids in America et de son premier chèque d’un montant de 60£ !!! Maintenant, environ 13 ans après, 17 millions de disques ont été vendus ! « Quand j’ai entendu ce chiffre, s’exclame Kim, j’ai demandé à Nick (son manager) s’il les avaient gonflés pour ma biographie ! ». Interrogée sur son une chose qu’elle aimerait réaliser, Kim déclare : « Je voudrais écrire pour un autre artiste un hit classé dans le top 5 aux USA. Ou un hit mondial, avec mon nom seul sur la pochette, sans mon visage ! Ce serait fantastique pour mon égo ».
Kim et sa mère Joyce participent à l’émission Family Affairs (UK). Dans ce programme elles sont interviewées sur leur « music family business », puis Kim interprète In my life.
Dans cette édition de l’émission Pebble Mill BBC (UK), Kim interprète In my life et Four letter word.
Kim interprète In my life sur le plateau de l’émission Glücksrad (D).
Durant 6 jours, Kim participe à l’émission de Chris Evans The Big Breakfast CHANNEL (UK).
Le magazine Veronica (NL) parle du déménagement d’une Kim fatiguée de Londres pour des horizons plus calmes. L’article, accompagné d’une photo montrant Kim lors d’une soirée dans un club SM australien à Sydney, conclut que même si Kim c’est retirée dans la campagne anglaise, elle ne passera pas pour autant sa vie au milieu des vaches !
The Sun (UK) publie un article sur le baiser « torride » de Kim avec le présentateur Chris Evans (The Big Breakfast).
Kim interprète In my life sur le plateau de l’émission Des O’Connor (UK).
Kim, en compagnie de l’acteur australien Alexander Dimitriadis, participe aux Australian Music Awards et remet les récompenses pour « La meilleures performance live australienne » et « Le meilleur clip vidéo australien ». Kim reçoit ensuite un disque d’or pour sa compil The Singles Collection, ainsi qu’un disque de platine pour le single If I can’t have you. Plus tard dans le show, Kim interprète If I can’t have you.
1992 : Sortie du single Million miles away.
Le magazine VSD (F) publie un article sur la présence de Kim au Grand Prix du Japon avec sa visite à Nigel Mansel de l’écurie Williams-Renaud (dont Kim est la marraine).
Kim interprète Million miles away sur le plateau de Stars 90 (F).
1991 : Kim fête son 31ème anniversaire et déclare : « La libération des otages fut un instant mémorable pour moi, particulièrement celle de Terry Waite qui à été libéré le jour de mon anniversaire ». (Terry Waite était l’envoyé spécial de l'archevêque de Canterbury, chef de l'Eglise anglicane, dépêché en Iran pour négocier la libération de John McCarthy. En dépit des interventions de son Église auprès des autorités iraniennes, il sera l'un des derniers otages à être libérés par le Hezbollah (20 janvier 1987 – 18 novembre 1991). Pour son anniversaire, son compagnon Paul lui offre un chat qu’elle appelle Theo.
1990 : Le magazine Music Collector (UK) publie une rétrospective de la carrière de Kim.
Sortie du single World in perfect harmony.
Kim interprète World in perfect harmony dans l’émission Holiday show NCRV (NL).
Kim interprète World in perfect harmony sur le plateau de l’émission ARD Wunschkonzert ARD (D).
Dans une interview de 10 minutes pour le programme 10 years on (UK), Kim fait le point sur sa carrière.
L’émission française Giga France 2 diffuse une courte interview dans laquelle Kim parle de son dernier album Love moves. Des extraits des vidéos de Can’t get enough (of your love) et de It’s here sont diffusés.
Kim fête ses 30 ans en invitant, dans sa nouvelle maison, tous ses amis pour faire la fête jusqu’à l’aube.
Dans le magazine Hitkrant (NL), Kim parle de religion, de ses rapports avec la presse, de la superstition, de sexe, des horoscopes, de la réincarnation et de sa plus grande peur : la solitude.
Kim interprète Can’t get enough (of your love) et World in perfect harmony sur le plateau de Diamond awards (B). Entre ses deux chansons, Kim reçoit un disque de diamant pour son single Can’t get enough (of your love).
1988 : Dans le magazine Top 10 (NL), Kim dresse et commente une liste des choses qu’elle aime : Les comptes de fées, les réfrigérateurs, les vêtements, les récompenses, les papillons, les boîtes en étain, le « vrai » rock, les montres, les boucles d’oreilles et son baladeur. Celles qu’elle déteste : Le chocolat (avec lequel elle a un rapport haine/amour, poids oblige !), les plats prés cuisinés, les impôts, les vêtements tape-à-l’œil, les vins trop doux et les maths.
Le magazine Hitkrant (NL) annonce que Kim a trouvé le bonheur dans les bras de Calvin Hayes (Johnny Hates Jazz) qu’elle connaît depuis déjà sept ans.
Aurum édite un livre intitulé Rock’n’Roll Cuisine, dans lequel plusieurs artistes donnent leurs plus étranges et amusantes recettes. Kim qui a choisit une salade de fruits, présente sa recette à l’aide de neuf photos avec des commentaires écrits de sa main.
Dans le magazine Hitkrant (NL) nous apprenons que Kim est fâchée avec son père Marty Wilde, depuis que ce dernier aurait déclaré dans un journal anglais, que sa fille était maintenant prête à mettre un terme à sa carrière afin de vivre pleinement sa relation avec Calvin Hayes (Johnny Hates Jazz). Des propos réfutés par la belle Kim, qui enregistre un nouvel album et qui espère partir en tournée l’année prochaine. L’article rapporte aussi que lors d’une des dates du « Bad Tour » de Michael Jackson au Stade de Wembley (UK), Kim se serait fait voler son journal intime par un homme peut scrupuleux menaçant de le vendre à un éditeur si Kim ne le payait pas.
Dans le magazine Top 10 (NL), Kim confie que depuis toute petite déjà, elle était folle de Marilyn Monroe. Récemment, Kim à décidé de faire une séance photos en imitant le maquillage et les poses de Marilyn.
Le magazine Bravo (D) rend visite à Calvin Hayes (Johnny Hates Jazz) dans son appartement londonien.
Dans le magazine Veronica (NL), Kim, interrogée sur sa relation avec Calvin Hayes, déclare être très heureuse et ne pas penser, pour autant, au mariage et aux enfants. « A 45 ans, ma mère a eu récemment des enfants. Cela me donne le sentiment que rien ne presse, je n’ai que 26 ans ! »
Sortie du single Four letter word.
Kim interprète Four letter word dans l’émission The Palladium (UK).
Présente à Manhattan (USA), Kim rencontre Leslie Van Buskirk dans un restaurant et répond à quelques questions pour le magazine US (USA).
Le magazine Top 10 (NL) publie un article sur un passe-temps dont Kim ne se lasse pas : Jouer à la loterie. Kim y joue depuis l’âge de 18 ans, mais n’avait jusque à présent jamais rien gagné. Jusqu’en octobre dernier où le facteur lui a apporté la nouvelle plaisante qu’elle avait remporté 1000 £ à la loterie britannique. Avec cette somme, Kim décide de restaurer un pavillon local avec l’aide de nombreux volontaires, ainsi seuls les matériaux ont dû être achetés ! Les gens du pays ont vraiment apprécié le cadeau de Kim, et cette dernière à décidé de continuer de jouer à la loterie. Que fera-telle de son prochain prix ?
1987 : Le magazine Record Collector (UK) publie un article très complet sur la carrière d’une des plus célèbres pop stars britanniques et sur la famille qui a facilité son succès. Mik Glass passe à la loupe la carrière de Kim et nous rappelle qu’à la sortie du single View from a bridge, au printemps 82, Kim avait déjà vendu, en à peine 18 mois, plus de disques que son père Marty n’en n’avait fait dans sa carrière !
Sortie du single Turn back the clock (Johnny Hates Jazz).
Sortie du single Rockin’ around the Christmas tree (Mel & Kim).
Kim, accompagnée de Mel Smith, participe à l’émission de Terry Wogan BBC (UK) où ils parlent de leur single Rockin’ around the Christmas tree.
1986 : Le magazine Veronica (NL) publie un article sur le nouvel album Another step. Il semblerait que deux ans après sa signature chez MCA, ce changement de maison de disques n’ait pas vraiment porté ses fruits. Mais gageons que la reprise du titre des Supremes You keep me hangin’on, présente sur cet album, encouragera les ventes. Le choix de cette reprise à pour objectif, le marché américain. Lorsque le journaliste compare les ventes de Madonna (qui sont phénoménales) aux sienne, Kim déclare : « J’aimerais entrer dans le top 10 avec chacun de mes singles, mais je n’y arrive pas ! Peut-être pouvez-vous me dire pourquoi. Dans notre équipe tout le monde travaille dur, mais je ne peux pas forcer le public à acheter mes disques ! » Interrogée sur ses ambitions en sol US, Kim se montre très lucide « Toute l’attention tourne autour de chanteuses telles que Madonna, Whitney Houston, Janet Jackson, Tina Turner. Alors je sais que ce ne sera pas facile ».
Le magazine Hitkrant (NL) donne son avis sur le nouvel album Another step qui annonce le grand retour de Kim. Avec la sortie du premier single Schoolgirl, sa carrière retrouve en second souffle. L’album à été enregistré dans les studios familiaux à Knebworth et cette foi Ricky n’est plus le seul producteur. Avec le titre You keep me hangin’on (reprise des Supremes) Kim donne le ton avec des morceaux au tempo entrainant et un son orienté « disco ». La face B montre, quand à elle, le côté plus sensible de Kim avec le titre She hasen’t got time for you, qui est peut-être la plus belle chanson que Kim n’ai jamais enregistrée. Another step est une « étape » dans la bonne direction. Compliments Kim !
Dans le Magazine Melody Maker (UK), Caroline Sullivan qualifie le cinquième album de Kim Another step comme étant le meilleur.
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Des O’Connor (UK).
Kim est en tournée : en Allemagne, le 5 à Berlin, puis en France le 11 à Paris, le 17 à Toulon, le 18 à Lyon, le 19 à Nîmes, le 20 à Toulouse, le 25 à Rouan et à Lilles le 26.
Le magazine Hitkrant (NL) parle de la présence de Kim à Paris pour la première du fil « Paris brûle-t-il ? », film parlant de la libération de Paris durant la seconde guerre mondiale. A cette occasion, Kim était vêtue d’un uniforme de l’armée américaine et devait faire semblant de sauter en parachute.
Kim est l’invitée de l’émission Questions en direct TV6 (F). Dans ce programme de 45 minutes, elle répond aux questions de ses fans, posées par le biais du téléphone.
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de Top of the pops BBC (UK).
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Grand public (F).
Kim partage la couverture du magazine No.1 (UK) avec Debbie Harry. L’article raconte les hauts et les bas de la carrière de Kim et son retour avec l’album Another step. Un album presque entièrement coécrit et produit par Kim, avec la présence du titre You keep me hangin’on (reprise des Supremes) responsable de la résurrection de sa carrière même, si à l’heure actuelle, Kim à toujours un « pied » dans les charts et cela six ans après Kids in America ! Interrogée sur ses envies de cinéma elle déclare « Je veux juste continuer à faire de la musique. J’aimerais être impliquée dans un projet de musique de film, cela serait vraiment stimulant. Depuis que je suis plus impliquée dans l’écriture et la production, je me sens vraiment bien et j’en retire beaucoup de plaisir. Je veux écrire des tonnes de chansons, et pas simplement pour moi, mais aussi pour d’autres ! »
1985 : Pour ses vingt-cinq ans, Kim organise une grande fête aux Select Sound Studios. Entourée de sa famille et de ses amis, elle fait la fête jusqu’à 5 heur du matin.
Le magazine Salut ! (F) publie un article sur la rencontre de Kim avec le chanteur et compositeur français Laurent Voulzy. L’article parle du tournage de la vidéo de Mes nuits sans Kim Wilde. L’article est accompagné de nombreuses photos.
1984 : Sortie de la compil Disque d’or.
Sortie de la compil The very best of Kim Wilde.
Le magazine Popfoto (NL) publie un article sur la sortie du quatrième album de Kim. Un album particulier pour Kim, car sur les dix titres que compte Teases & Dares, Kim en a composés deux : Fit in et Shangri-La. Ce quatrième opus de la « familleWilde » est très complet avec bien entendu le hit The second time.
Kim rencontre Jürgen Schütt pour le magazine Popcorn (D). Dans cette interview, Kim explique sa longue absence après sa tournée européenne. La négociation de son contrat lors de son changement de maison de disques, la recherche d’une nouvelle équipe sont autant de choses qu’elle se devait de régler avant de revenir sur le devant de la scène. Kim parle aussi de sa première participation en tant qu’auteur car pour la première foi, elle a composé et écrit deux chansons : Fit in et Shangri-La. Sur cet album, son titre favori est Suburbs of Moscow.
Le magazine Hitkrant (NL) annonce le retour de Kim après une période sombre, avec les flops de l’album Catch as catch can et du single Dancing in the dark et sa rupture avec Gary Barnacle. Mais ces problèmes ne compromettent en rien son futur dans le show-business, preuve en est avec l’album Teases & Dares sur lequel, Kim compose deux titres pour le plus grand bonheur de Marty et Ricky.
Dans le magazine Melody Maker (UK) Kim réagit sur une liste de noms et de mots qui lui sont présentés : - Son image, - Elvis Costello, - Kids in America, - Ricky Wilde, - les maisons de disques, - Debbie Harry, - l’argent, - le cuir, - Gary Barnacle, - Mrs Thatcher, - l’IRA, - les bombes blondes, - les vices, - Londres, - Dusty Springfield, - Frankie Goes to Hollywood, - la religion, - Mickie Most, - les pin-up, - les journaux nationaux, - les discothèques, - ses héros.
Kim interprète The second time dans l’émission Wogan BBC (UK).
Kim répond à diverses questions pour le magazine Bravo (D).
Sortie de l’album Teases & Dares.
Le magazine OK ! (F) parle de la sortie de l’album Teases & Dares.
Pour magazine Hitkrant (NL) le journaliste Rupert publie un article sur la sortie de l’album Teases & Dares, sur lequel Kim à écrit et composé deux chanson : Fit in et Shangri-La et a participé à l’écriture du titre Thought it twas goodbye. Le reste de l’album a été composé par Marty et Ricky. Malgré la qualité de l’album, le journaliste craint que The second time soit le seul hit de l’album.
Dans le magazine Hitkrant (NL), Kim parle des mois difficiles traversés récemment. Elle annonce ses projets de tournée promotionnelle aux USA pour le début de l’année prochaine, parle de sa vie dans son nouvel appartement de Londres et donne ses secrets pour garder la pêche.
L’émission Chewing Rock RTBF (B) diffuse un sujet sur Kim parlant de sa carrière et montrant des extraits de ses vidéos. En fin de programme, le présentateur offre un gâteau d’anniversaire à Kim puis elle interprète Suburbs of Moscow.
L’émission matinale TVAM ITV (UK) diffuse un court reportage où l’on voit Kim interprèter un extrait de Is it over dans les Select Sound Studios. Sur le plateau, Kim et Ricky son interviewés au sujet de leur vie de famille et de la place que la musique y tient.
Pour fêter son vingt-quatrième anniversaire, Kim décide de s’essayer à la cuisine en préparant un rôti pour ses proches. Ce qui se révèle être un échec complet !
Sortie du single The touch.
1983 : Le magazine Muziek Expres (NL) publie un article sur la sortie du nouvel album de Kim et s’interroge sur son absence qui a duré 9 mois. Mais où était Kim durant tout ce temps ? « Tout le monde ma pose cette question ! J’ai pris une semaine de vacances pour faire du ski, j’ai passé Noël en famille et nous avons ensuite travaillé dur pour faire ce nouvel album. Mon album précédent n’était pas un grand succès et nous étions sous pression afin que ce nouvel album fasse mieux. Heureusement, le premier single, Love blonde, à bien marché ! »
Le magazine Hitkrant (NL) publie un court article sur le single Dancing in the dark, qui n’a pas été composée par le clan Wilde, mais par Chinn & Gurvitz, et arrangé de manière moderne avec force de synthés et rythmes disco.
Kim interprète Dancing in the dark sur le plateau de l’émission danoise Eldorado DR.
En Suède, Kim participe à l’émission Måndagsbörsen où elle parle de ses vidéos, des tournées et de ce qu’elle pense du fait d’être un sex-symbol.
Pour le magazine Bravo (D) Kim répond à quelques questions sur la blonde attitude.
A l’occasion de la venue de Kim à Utrecht pour un concert, le magazine Hitkrant (NL) organise un concours de poésie. A gagner, 10 albums dédicacés de Catch as catch can et comme premier prix, une rencontre avec Kim !
Dans le magazine Hitkrant (NL), Ton Vingerhoets donne son avis sur le troisième album de Kim, Catch as catch can, qu’il déclare aimer d’avantage que les deux précédents. Il pense que les concerts ont été bénéfiques pour Kim bien que sa voix n’ait pas évoluée et qu’il serait vraiment intéressant de voir Kim travailler avec d’autres personnes que son père et son frère…..aucune chance que cela ce produise. Il donne la note de 3 / 5 à l’album.
Le magazine Record Mirror (UK) publie un article sur la sortie de l’album Catch as catch can.
Pour le magazine Record Mirror (UK), Jessi McGuire rencontre Kim dans le hall des RAK studios de St John’s Wood, Londres. Dans cette interview, Kim parle de son nouvel album, du single Dancing in the dark, de son succès en Allemagne et en France où elle a vendu un million de copies du single Cambodia. 
Kim fait la couverture du magazine Hitkrant (NL). Dans l’article qui lui est consacré, Kim déclare être une fille normale. Elle parle de ses soucis par rapport à son poids, avoue énerver son frère Ricky quand elle passe une demi-heure dans la salle de bains pour se préparer le matin, détester les collants filés et les ongles cassés et efin avoue même retarder la circulation lorsqu’elle retouche son eyeliner dans son rétroviseur alors que le feu est passé au vert ! « Je pense que vous n’êtes pas vraiment une star quand vous faites des choses pareilles ! » Kim parle aussi de ses rapports professionnels et personnels avec son père Marty et donne son avis sur l’amour et le mariage.
Sortie du programme du Catch tour 83, édité par Big M Productions. Magazine de 4 pages contenant une discographie illustrée, des informations sur les musiciens de Kim et sur son fan club. Une fois déplié, le magazine se transforme en un poster de 60 sur 100 cm. 
1982 : Pour sa tournée européenne, Kim se trouve en France, le 3 à Nice, le 4 à Lyon, le 5 à Strasbourg, le 7 à Lille, le 8 à Paris et le 9 à Annecy. En Belgique le 12 à Deinze, le 15 à Brussels et le 16 à Envers. En Hollande le 13 à Groningen et le 14 à Utrecht.
Le magazine New Musical Express (UK) publie la lettre d’un fan, Graham K Smith, commentant la prestation de Kim au Brighton Dome
Kim interprète Child come away sur le plateau de l’émission Razzmatazz (UK).
Dans le magazine Joepie (B), Kim donne ses impressions après ses premiers concerts et parle des différences avec le travail en studios. Ces deux dernières années, Kim confie avoir vécus toutes sortes de choses, mais que ses débuts sur scène étaient les plus passionnantes de toute sa vie.
Le magazine Veronica (NL) parle du succès de Kim lors de ses premiers concerts en Angleterre. Des concerts, auxquels toute la famille de Kim à assisté.
1981 : Sortie du single Cambodia.
Dans le magazine Joepie (B), Kim et Ricky parlent de leurs rapports qui étaient loin d’être harmonieux lorsqu’ils étaient enfants. Heureusement, en grandissant, leur amour de la musique les ont rapprochés et maintenant, le frère la sœur partagent une grande complicité.
Kim participe à une interview de Mark Ellen pour le magazine Smash Hits (UK).
Après plusieurs semaines de promotion à travers le monde, Kim accorde une interview au magazine Look In (UK). Des semaines éprouvantes pour Kim, qui lui valent une bonne bronchite. « Nous étions en promo à l’étranger, nous étions partout, Rome, Paris…. La moitié du temps, nous ne savions même plus où nous nous trouvions – alors que tu pensais être en Espagne, tu réalisais que tu étais en France ! » Kim confie être une personne organisée et que voyager dans autant de pays est assez perturbant. Interrogée sur son style vestimentaire, Kim confie adorer acheter ses vêtements dans les ventes de charité où elle trouve pratiquement à chaque foi ce qu’elle recherche et où les gens ne font pas attention à elle. « Habituellement, les gens ne me reconnaissent pas, je pense qu’ils ne s’attendent pas à ce que Kim Wilde participe à ce genre de ventes ».
Kim fête ses 21 ans en organisant une fête style médiéval où certains de ses invités sont costumés d’époque.
Kim interprète Cambodia sur la scène de Top of the pops BBC (UK).
Le magazine Veronica (NL) avoue user de tous les prétextes afin de parler de Kim. Cette semaine, l’article parle d’une Kim Wilde malade qui devra garder le lit afin de se reposer avant sa tournée européenne.

 

Nath

www.kimwilde.ch © tout droits réservés 2019 | plan du site