J’ai toujours su que je serais chanteuse, c’était juste une question de temps.
En ce qui me concerne, cela en prenait déjà trop.

NEWS DE FEVRIER

2014 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Kim participe à une série d’émissions « Kim Wilde 80er show » sur la station radio RPR1 (D).
Sur le site de l’Irish Times, Kim parle du Irish Times ainsi que de sa participation au Radiodays Europe de Dublin.
2013 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
Kim parle de son bonheur conjugal dans le magasine Love actually (UK).
2012 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
Kim interprète « Sleeping satellite » et « To France » sur le plateau de l’émission danoise Meyerheim DR.
Kim participe à l’émission Gottschalk live ARD (D) avec le chanteur allemand Heino. En seconde partie d’émission Kim parle de l’équilibre entre ses deux carrières : la musique et l’horticulture.
Kim répond à une interview pour le Nordsee-Zeitung (D) dans la ville de Bremerhaven où elle donnera un concert.
2011 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
La chaîne RBB (D) diffuse, dans son émission RBB Aktuell, un court extrait de sa performance au Tempodrom de Berlin ainsi qu’une brève interview.
Une interview et un court reportage sur le come-back de Kim sont diffusés dans l’émission Musique BFM TV (F).
Kim reçois chez elle dans le Hertfordshire les journalistes de l’émission Accès privé M6 (F).
Kim répond à quelques questions de Magali Vogel, journaliste au magazine France Soir (F).
Kim retrouve son grand ami Laurent Voulzy pour une interview du magazine Paris Match (F). L’article est accompagné de plusieurs photos.
Le site web HR1 (D) publie un court article sur la présentation du dernier album « Come out and play » à l’Alte Oper de Francfort.
Le Frankfurter Rundau (D) publie un article accompagné de photos sur le concert de Kim à l’Alte Oper de Francfort.
Le Général-Anzeiger Bonn (D) publie un article sur la carrière de Kim et sur la sortie de son nouvel album « Come out and play ».
Le Frankfurter Neue Press et le B.Z.(D) publient un court article sur le nouvel album « Come out and play ».
Kim répond à quelques questions à sur sa carrière et sur sa vie dans le Sächsisc Zeitung (D).
Les magazines Main-Netz, Abenzeitung München et Frankfurter Allgemeine (D) et le site web Come-on.de, publient un article sur la performance de Kim à l’Alte Oper de Francfort.
Le Gelnhäuser Tageblatt (D) revient sur la carrière de Kim et sur sa collaboration avec la chanteuse allemande Nena.
Le site web Regiomusik.de (D) publie un article sur la performance de Kim à Mannheim (D).
2010 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
2009 : Kim participe à l’émission Secret songs sur Magic FM (UK).
Sur le plateau de l’émission BBC Breakfast BBC (UK), Kim parle de sa participation au Here And Now Tour 2009. La vidéo de Kids in America est diffusée, ainsi que des performances live de Chequered love et You keep me hangin’on dans l’émission Top of the pops. Durant l’émission, Kim explique le concept de ces concerts nostalgie, hommage aux 80’s.
Dans l’émission radiophonique de Heamonn Holmes sur BBC Radio 5 (UK), Kim parle des exploits horticoles de son jeune frère Marty et du Here And Now Tour.
Kim donne deux concerts en Pologne, le 13 à Bydgosh et le 14 à Wroclaw.
Le magazine Spits (NL) publie un court article sur la collaboration de Kim avec son père Marty et sur la place occupée par son premier titre, Kids in America : 224ème dans le Veronica’s Top 880 des 80’s. L’article précise que de nos jours la belle Kim est plus connue pour ces jardins et ses livres sur le sujet.
Kim fait une apparition durant le Live Entertainment Awards, à la Color Line Arena de Hamburg (D). Elle apparaît sur scène pendant le spectacle du magicien hollandais Hans Clok.
2008 : Kim participe aux spectacles Art on ice qui ont lieu en Suisse. Les 1 et 2 février au Hallenstadion de Zurich et les 5 et 6 février à la patinoire de Malley Lausanne. Kim partage l’affiche du spectacle avec Ronan Keating et Gardar Thor Cortes. Sur la glace se retrouvent : Shizuka Arakawa, Kurt Browning, Stéphane Lambiel, Elena Lev, Sarah Meier, Aljona Savchenko & Robin Szolkowy, Marvin A. Smith, Anatoliy Zalevsky, Sinead Kerr & John Kerr, Surya Bonaly, Anna Rechino, Romain Gazave, Yuko Kawagushi & Alexander Smirnov, Jamal Othman et Irina Grigorian.
La tribune de Genève (CH) publie un article sur la participation de Kim aux spectacles Art on ice. Le retour de la belle Kim Wilde à Lausanne, c’est un peu un rêve d’adolescent qui se réalise et nos souvenirs nous replongent dans les années 80. Les posters contre les murs. Les premiers concerts à Lausanne. Les albums vinyles. La carte d’adhésion au fan club officiel….. Aujourd’hui, la chanteuse britannique est sur la scène d’Art on ice pour un sound check. Elle a les mains dans les poches de son manteau est semble prendre beaucoup de plaisir à reprendre du service pour les besoins du spectacle avec quatre titres symboliques : Kids in America (son premier hit), You came (son favori), You keep me hangin’on (reprise des Supremes qui avait séduit les américains à la fin des années 80) et Chequered love. Sur la scène, Nick Boyles son manager grimace. Dans cette patinoire, les sons tourbillonnent et il n’est pas facile de trouver la bonne balance dans ces conditions. Cela fait deux ans que la belle anglaise a renoué avec le show biz, un besoin qui est réapparu graduellement. Mais la priorité de Kim reste son rôle de maman et elle se concentre sur sa deuxième carrière : l’horticulture. Une passion privée qui est devenue un travail. Kim c'est mariée en 1996 puis est retournée à l’école afin d’obtenir son diplôme en horticulture, a donné naissance à deux enfants, a présenté des émissions sur le sujet à la télévision britannique et a écrit plusieurs livres sur le jardinage. Une « pause » dans sa carrière musicale où elle avait passé la plus grande partie de sa vie exposée aux regards des autres. « J’avais 36 ans, ma carrière n’était plus au top et je ne me voyais pas me battre encore 10 ans afin de sauver les apparences. Fatiguée, j’ai préféré me retirer, sans craintes pour le futur. Je n’avais plus de véritable défit à relever, j’étais prête pour un autre chapitre de ma vie. » En acceptant un rôle dans la comédie musicale Tommy – entre 1996 et 1997- Kim ne savait pas à quel point sa vie allait changer, car c’est là qu’elle rencontra son futur mari, l’acteur Hal Fowler.
La chaîne alémanique SF 1 (CH) diffuse le spectacle Art on ice 2008 du Hallenstadium de Zurich. La prestation de Kim avec les titres Kids in America, You keep me hangin’on, You came et Chequered love est présentée ainsi qu’une courte interview faite en coulisses.
2007 : Son livre Gardening with children et traduit et édité en Allemagne.
Kim assiste à l’émission Musicstar, sorte de Star’ac suisse retransmise sur SF (CH).
Le Musicstar website (CH) publie un article sur la participation de Kim à l’émission MusicStars. Les sept jeunes finalistes ont été ravis de collaborer avec Kim (même si la plupart n’étaient même pas nés lors des débuts de cette dernière) et d’interpréter un medley des titres You came et Kids in America. La chanteuse anglaise était visiblement ravie de partager la joie et l’énergie des sept finalistes. Après le show, les jeunes artistes ont eu l’occasion de lui poser un bon nombre de questions. « C’était super de les voir sauter dans tout les sens sur Kids in America, c’est quelque chose de spécial pour eux mais aussi pour moi et c’est vraiment grandiose de partager cela avec eux…. J’aime être « la vielle Dame » du rock ! Ils m’ont fait signer des CDs pour leurs parents et même pour un grand-père ! » déclare Kim en riant.
Le magazine Metro (B) interroge Kim sur les occupations qui l’ont tenue éloignée de la scène musicale internationale.
Le magazine Humo (B) publie un article sur le come back de la « rock star jardinière » avec une série de concerts prévus en Belgique. 
Le magazine Adenblatt (D) publie un article sur la sortie du nouvel album de Kim intitulé Never say never. L’article revient brièvement sur ses carrières de chanteuse et d’horticultrice, car désormais, Kim manipule son râteau aussi bien que son micro.
Kim entame une série de concerts : en Allemagne le 16 à Hambourg, le 20 à Paris en France, en Belgique le 21 à Brussel, le 22 à Amsterdam en Hollande et au Danemark le 25 à Copenhague.
Durant ces concerts, de nombreux articles ont été publiés dans les : Brusselnieuws website, Peoplestars (B), Le Parisien, Pierrickmoritz. Wordpress.com (F).
L’émission VTM Nieuws VTM (B) diffuse des images du concert donné à l’Ancienne Belgique à Brussel ainsi que quelques extraits de clips et une interview donnée ce soir là.
De Morgen (B) assassine la prestation de Kim lors de son concert de Brussel. Le journaliste Bart Steenhaut déplore le spectacle que donne une femme de 46 ans essayant vainement de se comporter comme si elle en avait encore 20. Car malgré la présence de ses jeunes musiciens et de sa sœur Roxanne, Kim Wilde chantait faux et a carrément « tué » les titres Enjoy the silence, (de Depeche Mode), et Chasing cars, (de Snow Patrol). C’est seulement en fin de concert que la célèbre pin up blonde peroxydée à commencé à mieux chanter et à convaincre avec des versions de You came et You keep me hangin’on. Mais ce n’était pas assez pour sauver ce concert. En Grande-Bretagne, Kim Wilde est célèbre pour ces programmes sur l’horticulture….. et plus que jamais, c’est là où désormais sa place se trouve.
Un avis partagé par les magazines Het Volk, Het Nieuwblad (B), NRC Handelsblad (NL), Parool (NL) et le Cutting edge website (B).
Le magazine Dato (DK) publie un court article sur la transformation de l’icône pop des 80’s, qui 25 ans auparavant, était l’objet de désir de tout les jeunes ados. Aujourd’hui, Kim Wilde est une femme au foyer anglaise mûre avec de la terre sous ses ongles et qui renoue avec ses années pop grâce à la sortie de son dernier album Never say never et son retour sur les scènes européennes. Dix albums et cinq grands hits sont la contribution de Kim Wilde à la musique pop. Mais aujourd’hui, elle en fait d’avantage en tant qu’auteur et présentatrice TV spécialisée dans l’horticulture.
Le P Magazine (B) publie une courte rétrospective de la carrière de Kim et lui pose quelques questions sur ses occupations durant ses 10 années d’absence, sa carrière et sa vie.
Le magazine 24 timer (DK) publie un court article sur la pop star devenue la princesse des jardins. 
L’émission Blitz SAT1 (D), diffuse des extraits de la performance de Kim à l’Opernball, donné à Frankfurt.
L’émission Go’aften Danemark TV2 (DK) diffuse des extraits du concert donné à Copenhague. Sont également diffusés, des extraits des vidéos de Kids in America 1994 et de You came ainsi que des interviews de Kim.
2006 : Son livre Gardening with children et traduit et édité en Hollande et en Espagne.
2005 : Le magazine Record Collector (UK) publie un article sur Kim, l’artiste féminine britannique qui vendait le plus de disques en Angleterre dans les années 80. Disques dont les collectionneurs sont toujours friands, preuve à l’appui avec une liste de ses singles les plus recherchés, accompagnée de leurs prix. Kim parle aussi de ses projets, qui sont désormais orientés « côté jardin » !
Sortie de la compilation Ultra selection.
Kim donne des conseils sur le jardinage en période hivernale dans divers journaux locaux.
2004 : Kim donne des conseils en jardinage dans le magazine Bella (UK) et répond à des questions sur le même sujet dans les colonnes de The Guardian (UK).
2003 : Dans le magazine Beau Monde (NL), Kim parle des raisons de sa reconversion dans l’horticulture. « J’ai su que je devais m’arrêter quand je me suis rendue compte que je me perdais. Quand vous commencez à agir à l’encontre de votre personnalité, il est temps de passer à autre chose. Lâcher une carrière dans laquelle je m’étais tellement investie - émotionnellement et financièrement - ne fut pas une chose facile, mais c’était le seul moyen pour « d’oublier » Kim Wilde en tant que pop star ! Je suis passée de la taille 38 à 46 lors de mes grossesses et malgré cela, je me sentais bien. Durant toute ma carrière, j’ai du me battre contre chaque kilos superflus afin de ne pas la compromettre. Maintenant, je gagne moins d’argent, mais je n’ai jamais été aussi heureuse ! »
Kim publie une série d’articles sur le jardinage dans les colonnes du magazine The Guardian (UK).
Kim et Tobey Musgrave présentent l’émission Great Garden Guide ITV (UK). Dans la première partie de l’émission, Kim visite Hidcote puis Barrington Court dans la seconde partie.
2002 : Kim participe à l’émission Garden Invaders sur la BBC (UK).
Dans le Mail on Sunday magazine (UK), Kim répond aux questions de Lina Das, et dévoile quelques « petits secrets » au sujet de ses amours.
Kim donne des conseils en jardinage dans le magazine Prima (UK).
2001 : Kim donne des conseils en jardinage dans le magazine Prima (UK).
Le Northwich Guardian (UK) publie un article sur l’arrivée, depuis la Belgique, du plus grand arbre jamais transplanté. Kim Wilde, l’ancienne pop star aux désormais « doigts verts » est à l’origine de l’arrivée de cet arbre au Winwick Parc à Warrington (UK). Les enfants de la Winwick Primary School se sont joints à Kim et Graham Cherry (chef de projet) lors de la cérémonie donnée en l’honneur de la plantation.
2000 : Kim invite chez elle le magazine The TV Mag (UK) dans l’interview, elle parle de son jardin et de sa nouvelle carrière dans l’horticulture avec Anna Ryder Richardson.
Kim participe au programme Better gardens sur ITV (UK).
Kim donne des conseils en jardinage dans le magazine Prima (UK).
Kim présente sa fille Rose au magazine anglais OK. Accompagnée de son mari et de leur premier enfant, Harry, Kim pause pour des photos. Elle répond, avec son mari, aux questions sur sa carrière dans le show-biz et sa toute nouvelle vie d’épouse et de mère.
Le Daily Mail (UK) publie un article sur la reconversion de la lionne « sauvage » du rock anglais en épouse, mère de famille et horticultrice de talent.
1998 : Sortie de la compilation More of the best.
1996 : Kim participe à l’émission Electric Circus BBC (UK). Elle y parle de sa participation à la comédie musicale Tommy. Des extraits des clips de Kids in America et de This I swear sont diffusés.
Kim participe à l’émission Pebble Mill BBC(UK). La majeure partie de l’émission est consacrée à la nouvelle comédie musicale Tommy. Kim interprète son dernier single This I swear. Puis elle revêt son costume de scène de Mrs Walker pour interpréter I believe my own eyes en duo avec Alistair Robins, son partenaire dans la comédie musicale Tommy.
Dans le Daily Mail Weekend magazine (UK) Kim se confie à Louise France à propos de sa dépression, de ses problèmes de poids et le l’effondrement de sa carrière.
Kim participe à l’émission Take it to the bridge VH1 (UK). Lors de l’interview des extraits des clips Breakin’away et This I swear sont diffusés.
Kim participe aux RSH Gold Awards sur RTL2 (D). Elle y interprète This I swear et reçoit un RSH Gold award.
Kim parle de sa carrière et de son dernier album Now & Forever dans l’émission Thursday review VH1(UK).
Sortie de la compilation The gold collection (Greatest hits).
Kim se change en présentatrice, le temps de l’émission Into the music VH1(UK) diffusée sur deux jours.
1995 : Kim assiste à la cérémonie des Brit Awards, présentés par Chris Evans. Lors de la remise du prix de la meilleure artiste féminine, les caméras se fixent sur Kim quelque secondes. Malheureusement, elle ne remportera pas le prix. L’intérêt était manifestement plus en rapport avec sa relation avec le présentateur, qu’avec la remise du prix !
En 1994, Top of the Pops crée un spin-off appelé Top of the Pops 2. Ce programme diffuse des clips récents et de futurs hits. Dans cette édition de février, la toute première performance de Kim à Top of the Pops, datant de février 1981, y est diffusée.
Kim retrouve Chris Ewans dans l’émission Don’t forget your toothbrush Channel 4 (UK).
Kim y interprète en live les titres You keep me hangin’on et Signed, sealed, delivered. A la fin de l’émission, Kim actionne un détonateur qui donne la chance unique à une personne du public de remporter une Ferrari 308GTS d’une valeur de £36’000.
Le Daily Mirror (UK) publie un article sur le plus grand prix jamais gagné dans une émission britannique, lors de l’émission Don’t forget your toothbrush Channel 4 (UK). Il est également fait mention de la participation de l’ex amie de Chris Evans, la chanteuse Kim Wilde.
1994 : Kim fait la couverture du magazine Oxmox (D). Le journaliste Roger Tavener s’interroge sur les la raisons qui font que bien que plaisante et intelligente, magnifique, blonde et probablement déjà millionnaire Kim Wilde ait aussi peu de chance en amour. Pourquoi la femme parfaite a-t-elle du passer Noël et la nouvelle année seule ? Kim elle-même avoue avoir de la peine à résoudre ce mystère et avoue que sa plus grande envie est de se marier et d’avoir des enfants. A propos de sa musique elle déclare : « J’écris au sujet de mes sentiments les plus profonds. Les choses qui m’ont rendue heureuse ou triste. Je dois admettre que je deviens triste lorsque j’écoute mes propres chansons, celles que j’ai écrites il y a quatre ans. Elles m’emportent vers mes souvenirs ». Kim voit davantage son avenir musical dans l’écriture et recherche toujours le tube…mais interprété par quelqu’un d’autre. Elle rêve de gagner un Grammy en tant que compositeur et non comme interprète.
Le magazine Starscène (F) publie un court article sur la carrière et les amours de Kim. Une des rares artistes dont la carrière dure depuis le début des années quatre-vingts.
Le magazine Free (NL) publie un article sur la carrière de Kim, de son succès toujours présent après onze années, des millions de disques vendus et de la sortie de sa nouvelle compilation.
Kim donne une série de concerts en Europe: le 2 à Berne (CH), le 3 à Utrecht (NL) et le 4 à Hambourg (D).
Durant cette tournée, la presse des pays concernés à publié de nombreux articles dans : Der Bund (CH), Haagsche Courant, NRC Handelsblad, Parool, Oor (NL).
Kim se rend aussi au Japon le 9 à Osaka, le 10 à Nagoya et le 12 à Tokyo.
Puis en Australie les 16 et 17 à Perth, le 19 à Adelaide, le 20 à Melbourne, le 22 à Newcastle, le 23 à Wollongong, le 25 à Sydney, le 26 à Brisbane et le 27 à Goldcoast.
Durant son tour en Australie, la presse publie quelques articles et Kim participe à deux programmes de télévision : Take 40 et Nidday with Derryn Hinch.
The Sun (UK) publie un article sur la vie et les amours du présentateur vedette de l’émission The Bib Breakfast, Chris Evans. Ce dernier décrit sa courte relation avec Kim. « Fou et le seul mot que je peux employer pour décrire ce qui c’est passé entre Kim et moi. Ca a commencé follement, fini follement et tout ce qui c’est produit dans l’intervalle était également fou ». « J’étais chanceux, Kim est une femme belle et formidable et peut-être que si les gens et nos carrières respectives nous avaient laissés tranquilles… Notre séparation ne c’est pas passée dans la douleur et nous sommes restés les meilleurs amis ».
1993 : Kim parle de sa vie et de sa carrière lors d’une interview dans l’émission Giga sur France 2.
1992 : Kim participe aux British Phonographic Industry (PBI) où elle y remet le prix de la révélation anglaise à Beverly Craven.
1991 : Le magazine Veronica (NL) publie des photos de Kim prises lors de ses vacances à Meribel dans les alpes françaises.
1989 : Kim est interviewée à propos de sa garde-robe dans l’émission Clothes show BBC (UK).
Kim participe au 39ème festival de San Remo (I) retransmit sur RAI 1. Elle y remet un prix et interprète You came.
Dns le magazine Hitkrant (NL) Kim ouvre son cœur et parle des choses les plus importantes dans sa vie. Sa famille, les sucreries, les poupées, son premier costume de scène, le cinéma, les moules-frites, les glaïeuls et la peinture.
Sortie de son single Love in the natural way.
Kim interprète Four letter words sur le plateau de l’émission Extra Tour (D).
1988 : Dans l’émission Comic Relief BBC (UK), Kim revient sur sa collaboration avec le comique anglais Mel Smith, avec lequel elle avait enregistré Rockin’around the Christmas tree. Le clip est diffusé.
1987 : Kim répond à diverses questions dans le magazine Popfoto (NL).
Kim accorde une interview au magazine français Paris Match.
Kim interprète You keep me hangin’on dans l’émission Bingo (B).
Lors des Brit Awards, présenté par Jonathan Kind depuis l’hôtel Grosvenor de Londres, Kim accompagnée de Jaki Graham, remet le prix du meilleur groupe anglais. Prix qu’elles remettent au groupe Five Strar.
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Ambitions (F).
1986 : Le magazine Hitkrant (NL) s’interroge sur la disparition de Kim depuis la sortie du single Rage to love. « J’ai juste eu quelques soucis, comme chaque artiste. Je ne trouvais pas les bonnes chansons et j’avais de la peine à écrire. J’ai apprécié de pouvoir faire des choses pour moi durant celle année, je suis partie en vacances en Italie et j’ai passé beaucoup de temps avec ma famille. Maintenant je suis en train d’enregistrer et j’espère que mon prochain album sera bientôt prêt et que ce sera un succès naturellement ! ».
1985 : Dans le magazine Hitkrant (NL), à la question « Avais-tu beaucoup des garçons autours de toi à l’école ? Kim répond « J’aurais aimé ! » et confie que lorsqu’elle était à l’école, elle n’avait pas beaucoup de succès avec les garçons. « J’avais des boutons, j’étais un peu potelée et je ne m’habillais pas à la mode ! » déclare Kim en riant.
Kim est en couverture du magazine Bravo (D). L’article parle de sa tournée européenne qui débutera le 15 mars avec huit dates en Allemagne, de son album Teases & Dares et de ses singles The second time et The touch qui inondent les ondes européennes. Son nouveau label lance le single The second time (qui devient Go for it) sur le marché américain. Un marché américain où Kim aimerait avoir du succès et qui représente un gros challenge en ce début d’année.
Kim entame la promo de The second time. Titre qu’elle interprète sur le plateau de l’émission La belle vie (F).
Le magazine Hitkrant (NL) publie des photos tirées de la dernière vidéo de Kim, The touch. Lorsque le journaliste lui demande si la vidéo à été tournée dans son appartement, Kim s’exclame « Dans ma maison ? Vous êtes fou ? Vous devriez venir jeter un coup d’œil dans mon nouvel appartement, parce qu’il ne ressemble en rien à celui-ci. Je n’ai presque aucuns meubles. J’aime l’espace ! »
1984 : Kim répond à quelques questions dans le magazine Bravo (D). Elle y parle de ses débuts, de sa coupe de cheveux, de ses petits « défauts » physique : ses jambes (qu’elle n’aime pas) et de ses dents qui n’étaient pas très droites mais qu’elle a fait corriger depuis.
Le magazine Popcorn (D) publie sa carte signalétique et pose à Kim 30 questions sur divers sujets.
Le magazine Hitkrant (NL) partage l’intimité de Kim en jetant un coup d’œil dans les coulisses de sa tournée. Kim présente le car qui sert d’hôtel à toute l’équipe. L’article set accompagné de nombreuses photos.
Le magazine Bravo (D) consacre son Bravo Star album à Kim. Il s’agit d’un article et de photos, partagé en six parties et parlant : de son père rock-star, de sa famille, de Kim la lionne du rock, de son rôle de « boss » dans le groupe, de son côté artiste et enfin de Kim en tournée. Les six parties découpées, forment alors un mini album.
Les magazines Hitkrant (NL) et Joepie (B) publient un article sur les personnes qui ont influencé l’univers de la mode ces dernières années. Interrogée sur son influence dans ce domaine, Kim rigole en déclarant « Vous pensez que mon image est si originale ? » Le grand secret de Kim est d’avoir laissé la nature suivre son cours. « J’empreinte souvent des affaire à mon père ou à mon frère et mes robes viennent des marchés londoniens. Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’argent pour vous faire un look ! » Même si elle admet aller chez le coiffeur tout les trois mois, Kim trouve beaucoup plus amusant de se couper les cheveux elle-même. Lorsque l’on demande à Kim un conseil pour les lecteurs, Kim répond « Laissez la nature faire son travail, essayer d’être imaginatifs et de penser de vous que vous êtes beaux. C’est ça le plus grand secret ! »
1983 : Le magazine Popfoto (NL) publie un article sur l’association étonnante de Kim et du champion anglais de lutte Big Daddy. La raison en est simple, Kim et Big Daddy présenteront bientôt un programme télévisé qui aura pour but une collecte de fonds en faveur d’enfants défavorisés.
Le magazine français Rock & Folk consacre à Kim un article de plusieurs pages, accompagné par de superbes photos.
Kim est nominée au British Phonographic Industry (BPI), où elle remporte le prix dans la catégorie Meilleure artiste solo féminine.
Le magazine Music & Video week (UK) publie un article sur le Midem 83. Ray Coleman qualifie l’organisation de cet évènement négligée et chaotique, mais juge la prestation de Kim sensationnelle, à la hauteur son immense popularité européenne. Kim interprète Kids in America, Chequered love et View from a bridge. Le show est diffusé en France sur TF1.
Le magazine Veronica (NL) publie un court article sur la romance que vit Kim avec son saxophoniste Gary Barnacle.
Le magazine Leeuwarder Courant (NL) publie un court article sur la chanson Fantasia interprétée par Ami Aspelund qui représente la Finlande dans le concours Eurovision de la chanson. En effet des rumeurs de plagiat circulent après que des experts, ainsi que des amateurs, y identifient le titre Cambodia interprétée par Kim Wilde.
Kids in America, fait son entrée à la 52ème place du top 100 de la station de radio hollandaise Veronica Radio. Cambodia se classe à la 82ème place.
1982 : Kim fait la couverture du magazine Zig Zag (UK). L’article parle des soucis de Kim avec ses musiciens. De gros soucis en fait, car le « phénomène » Kim Wilde n’a pas de musiciens à proprement dit. Hormis son frère Ricky, James Stevenson et Calvin Most qui font de la « figuration »! Kim qui a de plus en plus envie de partir en tournée, espère que la nouvelle formation entourant James (constituée par Calvin, Glen Matlock et Steve Allen) l’accompagnera dans ses tournées futures et complètera l’équipe définitivement. Le dernier single Cambodia (produit par Brian Grant) et sa vidéo sont présentés.
Le magazine Popfoto (NL) publie un article sur l’adaptation cinématographique de la comédie musicale Evita. Kim aurait été approchée pour le premier rôle féminin. Le premier rôle masculin aurait été proposé à Robin Gibb.
Dans le magazine Popbiz (NL) Kim confie effrayer les garçons. « C’est vraiment incroyable. Quand mon frère me présente à un de ses amis, le garçon devient habituellement très nerveux. Je n’attire plus les garçons, je les repousse… » A-t-elle une explication à ceci ? « Je sais que les gens me trouvent parfois arrogante. Ce n’est pas mon intention. Je suis une fille normale qui a besoin d’amitié et d’amour. Depuis que je suis célèbre, je n’ai eu aucun nouveau petit ami. Les garçons semblent croire que le rock tient maintenant la première place dans ma vie. Alors que c’est exactement ce que je ne veux pas ! »
Le magazine Musiek Expres (NL) publie un article sur le retour de Kim en studios pour l’enregistrement de son deuxième album dont la sortie est prévue au printemps. Le single Cambodia est un avant goût des choses à venir !
Le magazine Bravo (D) parle de la déception de Kim, qui devant l’insistance de Steve Strange (Visage), avait accepté une invitation au restaurant favori de ce dernier, le Lagans-Brasserie. Remplie d’espoir lorsqu’elle passe le seuil de l’établissement, Kim à la désagréable surprise de trouver Steve Strange l’attendant accompagné d’une horde de photographes qui avaient reçu un bon tuyau - peut-être - de « l’amoureux » lui-même afin de se faire un peut de publicité ? Au lieu de la lueur des chandelles, il y avait le crépitement des appareils photos et au lieu des doux chuchotements amoureux, Kim fut bombardée de questions. Loin d’être enchantée par tout ceci, Kim se laissa quand même persuader de finir la soirée dans un club. Là aussi, les flashes des appareils photos les attendaient alors que Steve attrapait Kim par la main et se collait à elle ! Témoin de la scène, Lemmy du groupe Motörhead, trouva amusant de flirter avec Kim afin de provoquer son compagnon. Mission accomplie. Sans l’intervention du staff, Steve devenu fou de rage se serait battu aves Lenny. Tout ceci sous le regard horrifié de la pauvre Kim, se rendant soudain compte que Steve Strange n’était pas amoureux d’elle mais se servait juste de son nom. « Je ne sais pas qui a appelé tous ces journalistes. Il est certain que ce n’est pas moi ! » déclare la malheureuse Kim.
Kim fait la couverture du magazine Hitkrant (NL). L’article parle du nouvel album de Kim pour lequel elle est encore en studios. En attendant sa sortie, Kim est toujours étonnée par son image de bombe sexuelle car ce n’est pas ce qu’elle veut être. Kim a un visage différent à offrir. « J’aime le charme » dit-elle « mais d’une manière différente. Je voudrais avoir une robe de soirée, vraiment belle, avec les épaules nues, et j’irais à des fêtes très classes » Elle rit vraiment très fort lorsque quelqu’un lui rapporte que le sondage de popularité d’un magazine anglais à fait d’elle le no 1 des sex-symbols, puisque ça n’est vraiment pas ce qu’elle recherche.
Kim fait la couverture du magazine suédois Schlager. Dans l’interview donnée dans les bureaux de RAK records à St John’s Wood, Kim parle de son enfance plutôt « normale » et de son éducation classique, malgré le fait d’avoir eu un papa rock star. Kim parle aussi du rôle très important que tient sa famille dans sa carrière et de son désir d’écrire ses propres chansons.
1981 : La journaliste Nina Myskow rencontre le clan Wilde pour le compte de The Sun (UK). Dans cet article, on peut apprendre que le tout premier single de Kim, Kids in America (écrit et produit par Ricky), à déjà progressé de 20 places pour se classer à la 41ème place des charts. Une progression qui est loin de s’arrêter. « Nous sommes tous sur orbite. Nous n’arrivons pas encore à y croire totalement. Nous ne nous attendions vraiment pas à un tel succès ! » déclare Kim. Interrogé, Marty, qui a coproduit le single, confie « J’ai encouragé Ricky à entrer dans le showbiz, mais avec Kim, c’était différent. J’ai vu ce que certaines filles devaient supporter dans ce milieu et je n’étais vraiment pas très enthousiasmé par l’idée que ma propre fille y soit exposée. Je voulais la protéger, mais je pense que je l’ai sous-estimée. Je me suis rendu compte de mon erreur lorsque j’ai vu la vidéo de Kids in America pour la toute première fois ! »
Kim interprète Kids in America pour sa première apparition dans l’émission Top of the Pops sur la BBC (UK).

Nath

 

www.kimwilde.ch © tout droits réservés 2019 | plan du site