J’ai toujours su que je serais chanteuse, c’était juste une question de temps.
En ce qui me concerne, cela en prenait déjà trop.

NEWS DE MARS

2014 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Kim participe à une série d’émissions « Kim Wilde 80er show » sur la station radio RPR1 (D).
Kim participe à l’émission Request Show sur Magic FM (UK).
Lors d’une interview téléphonique avec Ray D’Arcy pour l’émission irlandaise The Ray D’Arcy Show Today FM, Kim parle de sa carrière, de ses tournées en Allemagne avec « The Rock meets Classic show » ainsi que du Kim Wilde 80s show.
Dans le magasine Attitude (UK), Kim se prête au jeu du « A quel point es-tu gay ? » et récolte un total de 78%.
2013 : Kim participe à une série d’émissions Secret songs sur Magic FM (UK).
L’émission RTL Exclusiv RTL (D) diffuse un court reportage sur le « Gig in the sky » où Kim et Tony Hadley ont battu le record du monde en chantant à 43000 pieds dans les airs.
Le Daily Mail website (UK) publie un article sur les célébrités participant à la vente de créations artistiques (tableaux, sculptures et gravures) réalisées par elles-mêmes. Kim apporte sa contribution avec un tableau représentant sa nièce Willow.
Le Huffington Post, le Welwyn & Hatfield Times et The Guardian website (UK) publient un article sur le record du monde battu par Kim et Tony Hadley réalisé après avoir effectué un concert dans un Boeing 767 British Airways à 13000 mètres d’altitude.
2012 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
L’émission SWR Landesschau SWR-BW (D) diffuse un court extrait de la performance de Kim au Phönix-halle de Mayence, incluant une courte interview et la rencontre de Kim avec un fan venu de Los Angeles (USA).
L’émission SWR Landesschau SWR-BW (D) diffuse une courte interview de Kim, donnée dans les coulisses de sa tournée, à propos son concert de Stuttgart.
L’émission RTL Exclusiv RTL (D) diffuse une courte interview tournée juste avant son concert de Berlin. Kim parle de sa carrière et donne son avis sur les stars qui se font détruire par leur célébrité comme Whitney Houston. Un court extrait de la vidéo de « It’s alright » est diffusé.
Le site web Volksfreund.de publie un compte rendu du concert de Kim à la salle Europa de Trier (D).
Le site web Cityshake.de revient sur la carrière de Kim dans un article et parle également de sa tournée avec l’album « Snapshots ».
Le site web Dewezet.de publie un court article sur la venue de Kim sur la cène du Capitole de Hanovre.
Le magasine B.Z. (D) publie un court article sur la performance de Kim à la Columbia halle devant 1500 personnes.
Le magasine Falmouth news (UK) publie un article sur un concours d’art où de jeunes artistes âgés entre 0 et 16 ans peuvent voir exposer leurs dessins et peintures inspirés par des jardins. Les jeunes artistes auront la chance de voir leurs œuvres exposées au Falmouth’s historic Gyllyndune Gardens. Kim participe à cet événement en tant que juge.
2011 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
Kim interprète en live « You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Die Ultimative Chartshow RTL (D), puis après une courte interview, Kim démontre qu’elle sait appliquer ce qu’elle écrit dans ses livres, en réalisant un épouvantail.
Sur le plateau de l’émission C’est à vous France5 (F), Kim interprète « Cambodia » et « Lights down low » en version acoustique, accompagnée à la guitare par son frère Ricky.
La station radio France Inter (F) diffuse une interview de Kim avant son concert à la Cigalede Paris.
Le magazine Modzik (F) publie une interview de Kim accompagnée de superbes photos.
L’Eβlinger Zeitung et le Stuttgarter Zeitung (D) publient un article sur la performance de Kim au Theaterhaus de Stuttgart (D).
Le magazine Times & Star (UK) publie un article sur l’hommage rendu par Kim à Mark Weir tué dans un accident hélicoptère à l’âge de 45 ans. Kim avait remporté la médaille d’or au Chelsea Flower show en 2005 ou elle avait utilisé une ardoise verte venant des mines d’ardoises de Lake District (appartenant à Mark Weir).
Le Parisien (F) publie un article sur la sortie de l’album « Come out and play » et le concert à venir de Kim à la Cigale. « Je me sens parfois vieille et fatiguée, mais pour une pop star, survivre à cet âge, c’est une bonne chose » déclare Kim.
Le site web hollandais Tempelores publie u article sur le concert de Kim à Utrecht.
Le site web danois de Nordjyke.de publie un article sur la carrière de Kim et sur sa participation à l’émission Night of the Proms.
2010 : Sur Magic FM (UK), Kim participe à la série d’émissions Secret Songs.
A l’occasion du 50ème anniversaire de la chanteuse allemande Nena, RTL (D) diffuse une émission spéciale avec de nombreux invités, dont Kim. Une ancienne interview de Kim et Nena est diffusée et les deux amies interprètent en directe Anyplace, anywhere, anytime.
2009 : Kim participe à l’émission Secret songs sur Magic FM (UK).
Kim participe à l’émission Q the jury Q Radio (UK) en compagnie de Paul Rees.
Kim donne une série de concerts en Allemagne : le 24 à Munich, le 25 à Mannheim, le 26 à Krefeld, le 27 à Bochum, le 28 à Mainz, le 29 à Hanovre et le 31 à Hambourg.
Le Süddeutsche Zeitung (D) publie un article sur le clan Wilde qui fait partie des familles de la Pop, telle que : the Jackson Five ou the Kelly Family. L’article revient sur les débuts de Kim et parle aussi de la relève avec la troisième génération, la fille de Ricky : Scarlett Wilde.
Le magazine Mannheimer Morgen (D) publie un article sur le concert de Mannheim. Dans cet article, Kim déclare : « On a jamais assez de membres de sa famille sur scène, je suis impatiente que mes enfants soient assez vieux pour m’accompagner en tournée ! ».
L’Allgemeine Zeitung (D) publie un article sur le concert de Frankfort.
2008 : Pour Magnet website (UK), Kim dévoile son côté créatrice en partageant ses activités et idées pour célébrer les fêtes de Pâques en famille. Que cela soit pour la décoration de la table où de la cuisine en passant par les bricolages, Kim aime passer du temps avec ces enfants et partager diverses activités tout en s’amusant.
Kim participe - entre autres artistes - à l’émission Guilty pleasures ITV (UK).
Sortie de la version française de First-time gardener – Mon premier jardin - aux éditions Ouest-France.
Le Brand Republic website (UK) publie un article sur le nouveau rôle de Kim en tant qu’ambassadrice du groupe Magnet, filiale du détaillant de cuisines suédois Nobia.
The Guardian (UK) publie un court article sur la transformation de Kim en DJ lors de sa participation à l’émission Virgin Party Classics entre 18h et 22h. VIRGIN RADIO (UK).
Jessica Damiano, journaliste au The Arizona Republic (USA) fait une sélection de quatre livres sur le jardinage - dont celui de Kim First-Time-Gardener, vendu $24,95.
Kim répond à diverses questions sur le Gaydarradio.com website (UK).
Le Daily Mail (UK) publie un article sur la chanteuse Leona Lewis (gagnante du X factor), la première chanteuse anglaise à se classer no 1 dans les charts US depuis plus de vingt ans. La dernière en date étant Kim Wilde. « Je suis très contente pour Leona, c’est fantastique. C’est une bonne chose pour les chanteuses britanniques » déclare cette dernière. Se remémorant le jour où elle à apprit qu’elle était no 1 aux USA, Kim déclare « C’était incroyable. J’étais si jeune. Je revenais juste du dentiste quand j’ai appris la nouvelle. Je me souviens que ma bouche me faisait souffrir. Je n’ai pas arrosé ça au champagne ni fais la fête en boîte. Je pense que j’ai du boire une tasse de thé ».
Le Welwyn & Hatfield Times (UK) publie un article sur Leona Lewis. La nouvelle sensation de la pop anglaise, no 1 aux USA, détrônant de fait Kim Wilde qui était jusque là, la dernière chanteuse anglaise ayant parvenu à se classer no 1 dans les charts américains depuis ces 20 dernières années. Parlant de Leona, Kim déclare « Elle a un talent fantastique, c’est une très grande nouvelle et j’en frissonne pour elle. C’est surprenant que cela ai prit autant de temps, mais avec des artistes telles que Estelle, Duffy et Amy Winehouse, je ne pense pas qu’il faudra encore attendre 20 ans pour qu’une autre chanteuse anglaise ne le refasse ». Kim à ajouté à cela ses souvenirs de ce jour spécial où elle apprit qu’elle était devenue no 1 aux USA. « J’étais dans nos studios à Knebworth quand j’ai reçu un appel téléphonique d’Amérique. A cause du décalage horaire, l’appel m’est arrivé en fin d’après-midi. J’ai toujours l’affiche originale du ¨Hot 100 Billboard¨ bien en vue dans les studios ! »
Dans un article paru dans The Sun (UK), Kim se souvient de son succès en sol US (avec You keep me hangin’on) et donne quelques conseils à Leona Lewis - première chanteuse anglaise à se classer no 1 en Amérique depuis Kim en 1987.
2007 : Pour son grand retour, la presse publie un grand nombre d’articles sur Kim, notamment en Allemagne, en Angleterre et en Hollande.
Kim explique les raisons de son come back dans le magazine In Touch (D).
Le Hamburger Abendblatt (D) publie un article sur le retour de la pop star des 80’s sur les scènes allemandes.
A l’occasion de la sortie de la nouvelle compilation de son père Marty (compilation dans laquelle on découvre une reprise d’Elton John, Sorry seems to be the hardest word, interprétée en duo avec Kim) l’émission BBC Breakfast BBC (UK) reçoit Marty et Kim sur le plateau est parle de leurs carrières respectives.
Sur le Laut.de (D), Kim parle de sa carrière et de sa reconversion réussite dans le jardinage. Elle déclare être entièrement satisfaite de sa carrière dans la musique et n’avoir jamais envié la notoriété et le succès de Madonna.
Nick Coleman, journaliste au The Guardian (UK), rencontre Kim et Marty sur le green du Brockett Hall pour une interview croisée du père et de la fille. Le golf et le jardinage sont leurs passions et chacun parle de la passion de l’autre.
Kim fait son grand retour sur scène en Allemagne : le 4 à Munich, le 5 à Cologne, le 6 à Hambourg, le 7 à Berlin, le 9 à Brunswick, puis au Luxembourg : le 11.
Durant ces concerts, la presse allemande publie de nombreux articles dans les magazines : Musikwoche, All Areas, Die Welt, Westdeutsche Zeitung, Hamburger Morgenpost, Die Tageszeitung, Braunschweiger Zeitung et les sites : Reporter7.de, Westropolis.de, Hunderttausend.de.
Sortie de son livre Gardening with children en format poche.
Sortie du single Sorry seems to be the hardest word.
Dans The Sun (UK), Kim parle de sa fierté d’être la fille de Marty Wilde.
Sortie de la compilation The Collection.
Le site TIK online.de et le Berliner Zeitung (D) publient des photos de Kim prise en flagrant délit de « shopping » dans une bijouterie de Berlin. Interrogée sur ses achats, Kim déclare « J’ai acheté une paire de boucles d’oreilles pour les 18 ans de ma nièce ».
Sortie de la compilation de Marty Wilde: The greatest hits où figure son duo avec Kim :Sorry seems to be the hardest word.
L’Evening Standard (UK), The Times et le Digital Spy website, publient un article sur la participation de Kim (parmi d’autres artistes européens) à la célébration du 50ème anniversaire du traité de Rome qui aura lieu en Belgique.
Kim participe au 50ème anniversaire de l’Union Européenne célébré en Belgique. Le concert est diffusé sur VRT (B).
Kim se trouve pour un concert en Slovaquie : le 23 à Kosice.
Le retour de Kim à ses premières amours ne l’empêche pas de participer en tant qu’ambassadrice du the Royal Horticultural Society, au 21ème anniversaire de Bury in Bloom à Bury St Edmunds - grand concours ou tous les jardiniers sont jugés sur leurs créations florales.
Le magazine Bury Free Press (UK) publie un article sur la participation de Kim au Bury in Bloom.
Le magazine Hello (UK) publie un article célébrant les 50 ans de carrière de Marty. Toute la famille pose pour des photos dans leur maison du Hertfordshire et Kim et Marty répondent à une interview.
Dans le magazine Volkskrant (NL), Kim parle de ce qui a motivé son come back, de ses impressions sur le music business version 21ème siècle et de sa manière de gérer à la fois sa carrière de chanteuse, sa carrière d’horticultrice mais par-dessus tout son rôle de maman.
Sortie du single Together we belong.
2006 : Dans le magazine Herts Direct (UK), Kim parle de sa région – Hertfordshire- qu’elle adore. Kim répond à quelques questions sur les raisons qui lui font tant aimer Velwyn Garden City et de ce qui l’attire dans la vie à la campagne. Elle parle aussi de sa reconversion dans le jardinage et à la question : « Avec des carrières réussites dans la musique et le jardinage, penses-tu avoir atteint toutes tes ambitions » ? Kim répond naturellement « Je veux simplement voir nos enfants grandir heureux et j’aimerais aussi que notre chien Jess revienne quand je l’appelle ! »
Dans le magazine Healthy (UK) Kim parle de ses « secrets » pour garder la forme.
The Book Magazine (UK) publie un article sur la reconversion réussite de Kim dans l’horticulture et la sortie de son second livre sur le sujet : The First-Time Gardener. La journaliste, Chritine Kidney, qualifie l’ouvrage d’optimiste, écrit par une personne qui à une passion évidente pour les jardins et la vie.
Kim apparait dans plusieurs articles concernant le jardinage en Grande Bretagne.
Les Daily Express (UK) et North Devon Gazette publient un article sur le soutient de Kim à la campagne Marie Curie Cancer Care.
Traduction de son livre Gardening with children pour le Danemark, publié chez Ascheoug.
Le magazine danois Berlingske Tidende publie un court article sur la reconversion de la pop star en experte en jardinage et sur la sortie de son livre traduit en danois.
The Comet (UK) publie un très court article sur la participation de Kim à l’exposition de The Royal Horticultural Society’s qui se déroulera à Stevenage (UK).
Durant une interview pour l’émission GMTV ITV (UK), Kim fait visiter son propre jardin et parle de son nouveau livre First-time gardener.
Dans cette édition de Top of the pops BBC (UK), l’interprétation de Kids in America datant de 1981 est diffusée pour la première foi en format plein-écran.
Le Daily Mirror (UK) publie un article sur la participation de Kim au projet de Stevenage. Un projet pour lequel Kim rencontre de jeunes adultes en difficulté scolaire de l’université du nord de l’Hertfordshire ainsi que les enfants de la Nobel School, afin de les aider dans leur projet de transformer la vallée de Fairlands en y plantant des pommiers, des roses et plus encore. Il s’agit d’un concours mettant en compétition les petites villes de Stevenage, Bangor, Bath, Halifax, Oadby, Wigston et Shrewsbury, dans lequel Kim prend un plaisir évident à se salir les mains !
2005 : Kim apparait dans plusieurs articles concernant le jardinage en Grande Bretagne et donne des conseils dans le magazine Healthy (UK).
Le Sunday Times (UK) publie un article sur la crise de la quarantaine, dans lequel Kim parle de sa reconversion réussite le jardinage. « Je ne me prends plus au sérieux désormais, j’aime être tranquille dans mon jardin ».
Kim participe à une émission pour BBC Radio 5 (UK). Interviewée par Anita Anand, elle y parle de son premier livre sur le jardinage, de sa carrière en tant qu’horticultrice et de ses enfants.
Le Wyevale Garden invite Kim pour l’inauguration de son nouveau centre situé à Stratton-St-Margaret. En son honneur, une nouvelle fleur est baptisée Kim Wilde Sweet Pea. Durant cette journée, Kim dédicace son livre Gardening with children. Kim inaugure aussi les centres de Swindon, Leicester et de Bury St. Edmunds.
Le Daily Mail, Daily Express, The Scotsman, The Times et le Manchester online (UK) publient un article sur la participation de Kim à l’inauguration des nouveau Wyevale Garden centre, dont elle est le nouveau visage.
Dans un article publié dans les : Aachener Zeitung, Backnanger Kreiszeitung, Frankischer Tag, Hamburger Morgenpost, Murkische Allgemeinde, Munchener Merkur, Nueue Osnabrucker, Oberiessiche Presse, Ostthuringer Zeitung, Schwubische Zeitung, Volksstimme et Worsmer Zeitung, Kim parle de ses difficultés à se faire reconnaître dans le milieu du jardinage. « Pour beaucoup de jardiniers, il est difficile d’accepter qu’une ancienne pop star blonde puisse réellement prononcer les noms des fleurs en latin. J’ai une réelle passion pour le jardinage et travailler dans un jardin et la meilleure thérapie contre la dépression ».
Kim participe à l’émission d’Anita Anand sur BBC Radio 5 (UK).
Kim dédicace son livre Gardening with children, dans la librairie Ottakar’s, à Milton Keynes (UK).
L’Enfield Independent (UK) publie un article sur la participation de Kim à l’inauguration des trois jours annuel de l’exposition de printemps du Capel Manor. Pour sa 20ème édition, sept jardins, dont un jardin créé par Kim, seront - entre autres choses - exposés aux visiteurs.
Kim fait partie du jury dans l’émission Ant & Dec ITV (UK).
La journaliste Alice Eaton rencontre Kim pour le magazine Bucks Free Press (UK). Ensemble, elles parlent de la transformation de la princesses pop en gourou du jardinage.
Le magazine Shropshire Star (UK) publie un court article sur la participation de Kim à l’exposition florale de Shrewsbury, où elle passera 2 jours à se mélanger au public en répondant aux questions de ce dernier.
2004 : Les magazines Bella et The Guardian (UK) publient les conseils horticoles de Kim.
Tiscali website (UK) organise un chat online où les fans de Kim peuvent lui poser des questions.
Entre le 11 mars et le 4 avril Kim participe à l’Ideal Home Show. Elle prend également part à une discussion en ligne.
Dans le Sunday Expresss (UK), Kim parle des raisons qui l’on poussées à mettre un terme à sa carrière, des pièges de la notoriété et de ce qui lui a permis d’y échapper. « Quand j’ai quitté le music business, j’étais dégoutée de ma carrière pour plusieurs raisons mais principalement parce que je m’ennuyais. Je n’avais plus aucuns défis, je chantais depuis mes 21 ans et là j’en avais 36. Je voulais quelque chose de plus intéressant dans ma vie. D’une manière primordiale, pour moi, il était vital de ne pas laisser la renommée ou la célébrité – peut importe comment vous l’appeler – diriger ma vie. J’ai appris très tôt à jouer de ma renommée, mais je ne me suis jamais totalement adaptée à ce rôle de célébrité. Tout mes amis étaient déjà mes amis, et cela bien avant le succès. Je n’ai jamais vraiment fréquenté les endroits à la mode et j’ai toujours essayé de maintenir ma vie privée loin des projecteurs. J’ai eu la chance d’avoir les conseils de mon père. Il m’a enseigné la plus grande des leçons en me disant que la célébrité était un outil permettant de mettre en évidence mon travail et que je pouvais la remettre dans sa « boîte » lorsque je le désirais. Comme vous ranger un outil dès que vous avez fini de vous en servir ! Je n’ai jamais donné à ma célébrité la puissance de m’emporter et j’ai toujours gardé les pieds sur terre. Bien sur, le futur m’a vraiment effrayée, j’avais peur du changement. Je suis « tombée » dans le jardinage par nécessité. Avec mon mari, nous avons voulu fonder une famille et je désirais un jardin dans lequel nos enfants pourraient grandir. J’ai eu de la chance que la célébrité m’ai donné une belle vie et parce que j’ai suivi le conseil de mon père – l’utiliser comme un outil – lorsque cela a pris fin, cela c’est fait sans beaucoup de dommages. J’ai eu la chance de ne pas finir en clinique de désintoxication ou de divorcer comme cela arrive souvent aux personnes qui ont leurs vies sont sans cesse exposées au public. C’est amusant de replonger de temps en temps dans la piscine de la célébrité avec quelques concerts ici et là, mais la célébrité n’est pas tout ! »
Dans The Independent (UK) Kim parle de sa passion pour les vêtements. Une passion freinée par ses deux grossesses avec lesquelles sa taille était passée du 38 au 44. « J’ai énormément de vêtement, mais récemment, j’ai constaté avec horreur que 98% d’entre eux finiront dans un magasin de charité, taille oblige ! Pour moi, il est désormais difficile, lorsque je fais les boutiques, de me sentir à l’étroit dans un 42 ainsi que de faire face à ces miroirs qui vous renvoient votre image quasiment en 3D ! De temps en temps je m’épargne cette « épreuve » en achetant par catalogues de ventes par correspondance, mais malheureusement avec peut de succès. Quand je fais une séance photo, je suis vraiment aux anges car je porte les vêtements d’un styliste pour grandes tailles. Mais malheureusement je dois les rendre, à moins que je ne me pende à son bras afin qu’il me les vende à un prix raisonnable ! – rire - Evidemment je porte un jeans et un T-shirt quand je jardine, même si l’autre jour, je me suis précipitée au jardin avec ma longue robe blanche et mes talons de 7 centimètres. Naturellement, ma robe et mes chaussures ont été couvert de boue, mais le soleil était resplendissant et l’appel du jardin trop fort. J’aurais probablement perdu ce moment merveilleux si j’avais pris la peine de monter me changer ! »
2003 : Kim publie de nombreux articles sur le jardinage dans The Guardian (UK).
A travers cinq émissions, Kim se transforme en guide et fait découvrir aux téléspectateurs de l’émission Great Garden Guide ITV (UK), de magnifiques jardins.
Kim participe à la Star Night Fever à Brussel (B).
2002 : Le magazine suédois Groove publie un court article sur la nouvelle carrière de Kim côté jardin et sur la sortie de sa nouvelle compil. Mais même si pour cette occasion, Kim a redonné de la blondeur à sa chevelure, cela ne signifie en aucun cas un retour dans le music business car elle ne c’est pas vraiment engagée dans la production de cette compil. « Je ne sais même pas quelles chansons y sont inclues » dit-elle « mais je peux deviner celles qui en font probablement partie ». Interrogée sur ses ambitions de pop star, Kim déclare : « Je serais bientôt de retour…. dans les jardins. Ne vous inquiéter pas ! »
Le magazine Record Collector (UK) publie un court article sur le 45 t promo australien Dancing in the dark/Backstreet driver, sorti en 1983 avec pour couverture la même photo que celle de la compil The very best of Kim Wilde.
Le magazine australien The Age publie un court article sur la sortie de la compil The very best of Kim Wilde.
Kim donne des conseils et répond aux questions sur le jardinage dans le magazine Prima (UK).
Pour l’émission This Morning ITV (UK), chaque mardi matin (pour une durée de 3 semaines), Kim parle de jardinage.
Le magazine Ciné Revue (B) rencontre Kim dans les coulisses d’une émission TV et lui pose quelques questions sur la sortie de sa nouvelle compil The very best of Kim Wilde, le succès inattendu de son single Loved et sur son retour sur scène. Même si son retour dans la musique lui procure beaucoup de satisfaction, sa plus grande priorité reste ses deux enfants. « Ce succès inattendu m’a permis de me réinventer, de redécouvrir la Kim Wilde que j’avais laissée au fond d’une boîte ! » elle éclate de rire « En fait Kim Wilde est au fond de cette boîte et en même temps elle est ici. C’est un mélange, un genre de déguisement fait de vêtements et de rouge à lèvres ! »
2001 : Freeserve (UK) organise un chat online avec Kim dans lequel elle répond aux questions de ses fans.
Kim donne des conseils en jardinage dans le magazine Prima (UK).
Dans l’émission So Graham Norton Channel 4 (UK), où Elton John est l’invité, Kim fait une apparition et parle de son passé de pop star et de sa passion pour le jardinage.
Le magazine The TV Mag (UK) publie un article sur la reconversion de Kim, pop star des années 80, en experte en jardinage.
2000 : Kim donne des conseils en jardinage dans le magazine Prima (UK).
1996 : Dans le magazine Vox (UK) Jon Lord, Roger Glover et Ian Paice, membres du groupe Deep Purple, donnent leur avis sur la carrière de Kim.
Kim joue les présentatrices pour 3 épisodes de l’émission Into the music VH1 (UK).
L’Evening Standard (UK) et les magazines Volkskrant, Algemeen Daglad, Trouw, Telegraaf (NL) publient un article sur la comédie musicale Tommy qui remporte un très grand succès à travers toute l’Angleterre.
L’émission Showbiz Live (UK) diffuse trois courts extraits de la comédie musicale Tommy.
Sortie du booklet de 16 pages, The complete Kim Wilde interview.
A Breda (Hollande) a lieu la première et officielle rencontre de fans venus d’Allemagne, de Belgique, de Suisse et d’Angleterre. Lors de cette réunion, une vente aux enchères et organisée. Sont vendu pour une œuvre de charité des objets donnés par Kim tels que: photos exclusives, disques dédicacés, pièces originales ainsi que la robe portée par Kim sur la couverture de l’album Love is. Cette vente à rapporté la somme de 2273 £.
Le magazine De Stern (NL) publie un article sur la réunion des fans à Breda (NL).
Kim présente ses vidéos favorites dans l’émission 10 of the best VH1 (UK): My Lovin’ – En Vogue, She makes my day – Robert Palmer, The world girl – Scritti Politti, Love is strong – Rolling Stones, Pressure pt.1 – Sound of blackness, Rock the casbah – The Clash, Don’t dream it’s over – Crowded House, I can see for miles – The Who, Roxanne – The Police, This I swear – Kim Wilde.
Le magazine français Gala publie un article sur la comédie musicale Tommy.
1994 : Dans le magazine Cosmopolitain (NL) Kim répond à une série de questions abordant divers sujets.
En pleine tournée mondiale, Kim de passage en Bulgarie, répond à quelques questions pour le Rhythm Magazine.
Le 7, Kim donne un concert à Bangkok.
Kim fait la couverture du magazine australien Hit (Herald Sun). Kim, accompagnée par l’acteur australien Alex Dimitriades – révélé en Europe avec la série Hartley cœur à vif dans le rôle de Nick Poulos – fait de la pub pour des pulls en laine. Malgré les apparences (les photos accompagnant l’article sont plutôt torrides) Kim et Alex qualifient leur relation d’ « amicale » !
1993 : Sortie de la compilation Love blonde: The best of Kim Wilde.
Sortie du single Cambodia/Love blonde.
1990 : Dans l’émission News 90 (UK), un journaliste approche Kim durant une séance photo et lui pause quelques questions sur son nouvel album.
Dans le magazine Veronica (NL) Kim parle de son intérêt pour la réincarnation et pense avoir été Jeanne d’Arc dans une autre vie.
Sortie du single It’s here.
Kim reçoit l’équipe de l’émission P.I.T (D) dans les Select Sound Studios où elle parle de son single It’s here pendant que son frère Ricky travaille en studio.
1989 : Kim fait la couverture du magazine Clothes Show (UK). Dans l’article Kim répond à une série de questions sur sa carrière et sur sa vie. L’article et illustré par de superbes photos.
Grâce au succès des singles : You came, Never trust a stranger, Four letter word et la sortie du prometteur Love in natural way, Kim déclare dans le magazine Popfoto (NL), n’avoir jamais eu autant de raisons pour être heureuse. 
Kim interprète Love in the natural way sur le plateau de l’émission The Hippodrome show ITV (UK).
Naissance le 9 mars de sa nièce Scarlett, fille de son frère Ricky et de son épouse Mandy.
L’émission Comic Relief BBC (UK) diffuse une courte interview de Kim.
Lors de l’émission Pebble Mill BBC (UK), Kim répond à une interview et interprète You Came et Love in the natural way.
Le magazine Hitkrant (NL) qui lui consacre sa couverture, rencontre Kim dans un hôtel d’Amsterdam. Dans une interview d’une heure, Kim parle de sa carrière, de ses collègues, de sa créativité, de sa vie d’ado et de Calvin Hayes.
Lors de l’émission Jim’ll Fix it BBC (UK), qui donne l’occasion à un enfant de réaliser son rêve, Kim se prête au jeu de la petite Sarah Nuttall. La fillette, sous l’œil des cameras, fait à Kim un soin de beauté incluant un massage des pieds, un sauna et une séance de maquillage.
Kim interprète Love in the natural way dans l’émission Top of the pops BBC (UK).
Sortie de la cassette VHS Close – The Videos.
Dans le magazine Veronica (NL) Kim parle de l’immense succès de l’album Close et de sa participation au « Bad Tour » de Michael Jackson. Mais après une année de dur labeur, Kim se sent fatiguée, préoccupée par les quelques kilos qu’elle a prit ces derniers mois et se sent fragile psychologiquement. « Avec ce succès, je devrais être heureuse, ma vie devrait être merveilleuse. Mais ce n’est pas le cas. Vous ne pouvez pas acheter le bonheur. C’est la gueule de bois après la fête ! Tous ces plaisirs ne peuvent rester impunis ! »
1987 : Kim interprète en live au Private Eyes club de New York City (USA) les titres: Say you really want me et You keep me hangin’on.
Sortie du single Another step (closer to you).
Kim, accompagnée de Junior, interprète Another step sur le plateau de l’émission Wogan (BBC (UK).
Sortie du single Let it be / Ferry Aid.
Kim et Junior interprètent Another step dans l’émission Toppop AVRO (NL).
1985 : Dans le magazine Popfoto (NL), Kim parle de maquillage et de ses secrets de beauté.
Le magazine Popfoto (NL) publie les paroles de The touch.
Le magazine allemand Bravo publie un article, accompagné de nombreuses photos, sur la carrière de Kim. Un article se présentant sous la forme d’un album-carrière intitulé Bravo Star Album.
Kim fait la couverture du magazine Joepie (B) – Hitkrant (NL) elle répond à quelques questions au sujet de l’amour, du mariage et parle de sa vie de jeune femme célibataire.
Kim entame une série de concerts à travers l’Europe en commençant par l’Allemagne : le 15 à Hambourg, le 16 à Frankfort, le 17 à Stuttgart, le 19 à Berlin, le 20 à Hanovre, le 21 à Mannheim, le 22 à Düsseldorf, le 24 à Munich, le 25 à Frauenfeld. Puis en Suisse : le 26 à Lausanne, en France : le 27 Montpellier, le 28 à Clermont, le 29 à Paris et enfin aux Pays-Bas : le 30 à La Haye.
Durant sa tournée en Allemagne Kim participe à l’émission Na sowas. Elle y interprète Rage to love.
Le clip de Rage to love est diffusé dans l’émission Toppop AVRO (NL).
Le journaliste du Haagsche Courant (NL), Aernoud Oosterholt, qui a assisté au concert à La Haye, qualifie la prestation de Kim « d’événement ennuyeux » et déclare que les espoirs placés en Kim lors de son concert précédant – à savoir qu’elle pourrait remplacer Blondie sans effort - ne semblent pas se réaliser. Ils ne le seront probablement jamais si Kim continue à suivre la direction tracée par son père Marty et son frère Ricky.
1984 : Sortie du single House of Salome.
Le single Cambodia passe de la place 83 à la place 52 dans le Top 100 de tout les temps de la station radio hollandaise Veronica Radio.
Dans l’émission Varietoscope (F), Kim interprète les titres: Love Blonde, Cambodia, Dancing in the dark et Kids in America.
1983 : Kim fait la couverture du magazine Musiek Express (NL). Dans cet article, Kim parle de son réel bonheur de travailler en famille, particulièrement avec son père quelle adore et qui lui écrit ses chansons. « Papa est le meilleur manager que tout artiste souhaiterait avoir. J’adore travailler avec lui » déclare Kim avec enthousiasme. Marty Wilde est très fier de sa fille et de sa carrière, mais il garde en premier lieu son rôle de père. Comme tous les papas, il voit d’un mauvais œil les garçons qui tournent autours de Kim. « La seule chose que je n’aime pas avec le fait de travailler avec ma famille, c’est qu’ils se mêlent de tout. Je sais que leurs intentions sont bonnes, mais c’est fatiguant de devoir expliquer où j’ai passé la nuit et avec qui. Je ne suis plus une enfant! »
Kim interprète Kids in America lors de l’émission The Children’s Royal Variety Performance (UK).
Le magazine Salut (F) qui lui consacre sa couverture, rencontre Kim à l’hôtel Carlton de Cannes. Dans l’article, accompagné de photos en noir/blanc, Kim parle de la sortie de son nouveau single et de la préparation de son prochain album.
1982 : Le magazine Popfoto (NL) parle du succès du second single Chequered love et du troisième intitulé Cambodia. Très occupée, Kim voyage autours du monde pour des interviews, des conférences de presse, des sessions photos et des émissions TV. Rome, Stockholm, Amsterdam, Paris…. Kim a déjà vu la plus grande partie des villes européennes et en ce moment, elle prépare un nouvel album qui devrait sortir très bientôt. Mais l’objectif de la belle Kim reste la formation d’un groupe « Je reçois des centaines de lettres de fans qui voudraient me voir en tournée. Nous sommes à la recherche de musiciens pour un nouveau groupe avec lequel je voyagerais cette année. Malheureusement nous n’en n’avons pas encore trouvé »
Kim fait la couverture du magazine The Face (UK). Dans cette interview Kim parle de son enfance et de son éducation « normale » malgré la célébrité de son papa, de sa fulgurante ascension, de l’importance de sa famille et de ses rapports avec ses amis. Elle répond aussi à toute une série de questions.
Kim fait la couverture du magazine australien Roadrunner. Le journaliste, Chris Salewicz, interview Kim sur sa carrière et lui pose une série de questions sur divers sujets.
Kim fait la couverture du magazine Joepie (B) et dans cette interview Kim essaie de répondre à la question « Quelle est la chose qui rend Kim Wilde si spéciale aux yeux de millier de filles et de garçons ? »……
Grâce aux succès du single Kids in America et de son premier album au Japon, Kim tourne pour le marché Nippon, une pub vantant une boisson sans alcool (produite par Calpis), avec pour support musical Bitter is Better.
Sortie au Japon du single Bitter is Better.
Le magazine Veronica (NL) mentionne le prix remporté par Kim lors des Veronica Awards / The British Rock and Pop Award.
1981: Le magazine Smash Hits (UK) publie un court article sur le rôle de Ricky en tant que producteur du premier single de sa sœur, Kids in America. A en juger par la qualité de l’album, il ne fait aucuns doutes que c’est de ce côté (production) que sa carrière s’orientera.
Kim interprète Kids in America sur le plateau de l’émission Bananas ZDF (D).
Dans l’émission Musik Laden NDR (D), Kim interprète Kids in America.
Aux Pays-Bas, l’émission Toppop (AVRO) diffuse le clip Kids in America.
Le Sunday Mirror (UK) compare dans un article, la carrière de son père Marty - grand nom du rock anglais à la fin des années 50 début des années 60 – et celle de sa fille Kim qui ne c’est pas seulement contentée de suivre les traces de son père. En effet, malgré ses 14 hits, Marty n’a jamais atteint de premières places dans les charts. Alors que le premier single de sa fille se place déjà no 1 dans quelques charts, à la 3ème place dans d’autres et surtout 2ème au Top of the pops sur la BBC (UK). Kim vit cette renommée avec une indifférence étonnante et interrogée sur son succès fulgurant, elle gesticule et déclare « Je ne pensais pas être no 1. Mais j’avais le sentiment que ce serait un hit ». Même si Marty est le guide de Kim, cette dernière garde la tête sur ses épaules et a ces propres idées au sujet de l’amour, de la vie et du rock. Kim parle aussi du rôle important de sa famille. « Mon père m’a aidé à faire face à tout cela », dit-elle « son expérience a une valeur inestimable ! » L’article mentionne aussi la sortie de son second single Chequered love.

Nath

 

www.kimwilde.ch © tout droits réservés 2019 | plan du site