Mon père et moi avons toujours été dans la musique. Sa carrière a eu beaucoup d’influence sur moi.
Notre maison était remplie de musique tous les jours.

NEWS DE OCTOBRE

 

2013 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Pour les stations radio australiennes 2GB,873 AM, 702 ABC Sydney, 97.3 FM Brisbane, ABC NSW, 774 ABC Melbourne,  Kim en compagnie de Nik Kershaw, participe à une interview à propos de leur tournée en Australie.
Dans l’émission australienne The Morning Show Network 7, Kim et Nik Kershaw interprètent deux titres: “Kids in America et The Riddle.
Dans le magazine Penthouse (D), Kim parle de sa carrière et de sa vie.
Kim parle des hommes de sa vie dans le australien Sunday Life magazine Sun-Herald.
Le site web australien Adelaide Now publie un article sur la tournée de Kim et Nik Kershaw. Kim rend également hommage à Chrissy Amphlett.
Le site web australien Noise 11 publie un court article sur la sortie du premier album de Noël. Album qu’elle partagera avec Rick Astley, Nik Kershaw, son père et son frère.
2012 : L’émission hollandaise Shownieuws SBS6 diffuse une courte interview ainsi que des extraits de « It’s allright » et « Chequered love » lors du concert au Paradiso.
Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic Fm (UK).
Sur The blues alone weblog (H) Arjan Vermeer partage ses impressions sur le concert du Paradiso. L’article est accompagné de photos.
Une fan partage également ses impressions sur le Scattered Sisters blog.
2011 : Kim participe à une série d’émissions Secret songs sur Magic Fm (UK).
Gans le cadre d’un parrainage pour une organisation caritative, Kim participe à l’émission Christian O’Connell show Absolute 80 (UK).
Kim répond à une interview téléphonique pour un magasine allemand. Elle y parle de son âge et de sa passion pour le jardinage.
Le Welwyn & Hatfield Times (UK) publie un court article sur la participation de Kim au World Biggest Coffee Morning en soutient pour les personnes atteintes d’un cancer.
Le site web Telegraph.com au (Australie) publie un court article sur la participation de Kim au Rewind 80s festival à Kembla Grange.
Le site web Kölner Stadt Anzeiger (D) publie une interview dans laquelle Kim parle de la sortie de son dernier album « Snapshots » et de ses rapports privilégiés avec l’Allemagne.
Le 16vor website (D) publie une interview sur la carrière de Kim. Interrogée sur l’idée de faire un jour du cinéma, Kim répond : « J’ai épousé un acteur, alors je connait les qualités que cela demande, et je ne pense pas les avoir. Et sur le fait d’écrire une autobiographie : « Non, je pense que les gens en savent déjà assez sur moi ».
Le Stuttgarer Zeitung (D) publie un court article sur la venue de Kim, pour un concert en novembre, au Beethovensaal de Liederhalle (D).
Le Herald Sun (Australie) publie un article dans lequel Kim répond à une série de questions à propos de ses habitudes concernant ses vacances.
Les Music Fix et Bloomberg website (UK) publient un article sur l’ Heaven 17 / British Electric Foundation à la Roundhouse de Londres à laquelle Kim participe.
A l’occasion de la participation de Kim au Traumrock à Erfurt (D), le site web OTZ (D) publie une interview dans laquelle Kim parle de son dernier album et du monde de la musique actuel.
2010 : Kim participe à une série d’émissions Secret Songs sur Magic FM (UK).
Le magazine The Scotman (UK) publie un article sur le concert donné en mémoire de Kirsty McColl, fille du chanteur Folk, Ewan MacColl. Ce concert auquel Kim à participé, commémorait les 10 ans de sa disparition.
Kim reçoit chez elle Mette SkØtt du magazine Se & hØr (DK). U court article accompagné de photos parle de la sortie de son nouvel album et de la tournée européenne qui l’accompagne.
Le Belfast Telegraph (UK) publie un court article sur la série « Four Getting on » diffusé sur la BBC (UK).Kim à en effet demandé au comédien Jo Brand si elle pouvait y faire une apparition car un des personnages porte son nom !
2009 : Sortie de l’autobiographie de Chris Evans avec lequel Kim eu une courte histoire en 1993. Chris Evans parle de cette relation (qui dura trois mois) dans la seconde partie de son livre et dans lequel Kim participe (dans un paragraphe).
Kim participe à la série d’émissions radio Secret Songs sur Magic FM (UK).
Sortie de la compilation « Heroes of music » uniquement téléchargeable.
Sur la station radio belge Joe FM, les DJs Raf et Alexandra interview Kim à propos de sa participation au concert « I love the 80’s » à Hasselt en Belgique, de sa carrière et de Rick Astley (qui participe également à cet événement).
2008 : Kim apparaît en couverture du magazine Gafrde Confidential (UK). Dans son article, Kim parle des plantes peuplant les jardins en automne. L’article et accompagné de superbes photos.
Kim répond à diverses questions sur le Speyer aktuell website (D).
Le Bild.de.website (D) publie un court article sur les liens d’amitié qui se sont développés entre Kim et Sabrina Winter du groupe Stereoblonde. « J’avais 13 ans et je voulais devenir aussi célèbre que Kim. Je l’attendais dans les coulisses du Stadthalle à Offenbach (D) où elle m’a serré la main. Plus tard, j’avais 17 ans, je me rendais à chaque concert de Kim, je l’ai à nouveau rencontrée. Un jour, en sortant de son hôtel, Kim m’a invitée à prendre un verre. Dès cet instant, nous sommes devenues des amies. Un rêve pour tous les adolescents !
Sur Magic FM (UK), Kim participe à plusieurs éditions du programme Secret songs. Pour ces émissions, Kim se transforme en animatrice et passe durant trois heures, les titres demandés par les auditeurs via le site web.
Kim et son frère Ricky sont les invités lors du concert pour 10ème anniversaire du groupe Stereoblonde à Frankfort (D). Sabrina Winter interprète, en duo avec Kim, Top of the world et Kids in America.
Le Bild.de website (D) publie un court article sur le déroulement du concert anniversaire de Stereoblonde, auquel Kim assistait.
Le 25, Kim se trouve à Augsburg (D) pour un concert.
Sortie de la compilation The Essential.
Le magazine Burton Mail (UK) publie un article- rétrospective parlant de la carrière de Kim, côté musique et côté jardin, mais aussi de sa participation au Here and Now tour. « J'étais assez sceptique au début et il a fallu du temps pour me convaincre » dit-elle. « J'ai été séduite par le fait que je serais en tournée avec le Human League et Clare Grogan d’ Altered Images. J’ai accomplis un certain nombre de choses depuis. Maintenant c’est plus amusant car il n’existe plus aucune pression du temps où j’étais une pop star. C’est vraiment un plaisir - davantage encore que la première fois."
2007 : Sur le Moritz, das online magazin (D) Kim parle de son nouvel album, Never say never, de sa collaboration avec la chanteuse allemande Nena, de ses rapports avec les fans allemands mais aussi des moments les plus spéciaux de sa carrière.
Le Groningen Internet Courant (NL) annonce la venue de Kim à l’Oosterpoor pour un concert en novembre.
Kim répond aux questions d’Eva Brinkmann, rédactrice au Westfallen Blatt (D). Kim annonce qu’elle débutera la seconde partie de sa tournée « Perfec girl » à Höxter. Interrogée sur le choix de cette petite ville, Kim déclare vouloir être proche de ses fans, et pas seulement dans les grandes villes. Kim parle aussi de ses rapports privilégiés avec son public allemand.
Entre 9h00 et 12h00, Kim et Sabrina Winter (Stereoblonde) participent à l’émission HR3 Extra am Samstag HR3 (D).
La chaîne NOS (NL), propose un programme d’une heure sur le Parkpop festival de la Haye datant de juin 2007. Le programme débute avec une visite à Kim et ses musiciens, dans les coulisses et est suivit par des extraits de Kids in America et You came.
Dans un article publié dans les journaux : Südwest Presse, Ehinger Tagblatt, Geislinger Zeitung, Hohenholder Tagblatt, illertal Bote et Alb Bott (D), Kim répond aux questions d’Anja Rettenmaier.
Sur le plateau de Die Ultimative Chart Show RTL (D), émission consacrée aux chansons New Wave des 80’s, Kim interprète Kids in America 2006.
Kim rencontre Sonja Biedebach pour le compte du derwesten.de website (D). Dans cette interview, Kim parle de son retour, de sa carrière, des fans.
Le 31, Kim donne un concert à Crailsheim/Ilsohfen (D).
2006 : Dans le magazine Der Durchblick (A), Kim présente son nouvel album Never say never. Dans cette interview Kim parle des points culminants de sa carrière mais aussi de quelques situations cocasses rencontrées lors de ces débuts.
Le magazine La voix du Nord (F) parle de la participation de Kim à l’émission Vivement dimanche de Michel Drucker. Emission qui réunit Kim et Laurent Voulzy 20 ans après Les nuits sans Kim Wilde. Kim s’exprime sur sa collaboration avec le chanteur français et les liens d’amitié qui les lient, sa carrière d’horticultrice et sur son retour sur la scène musicale.
Le BOL.com website (NL) publie une interview de Kim dans laquelle elle confie ses sentiments à propos de son retour avec son dixième album Never say never (onze ans après Now & forever). « C’est légèrement surréaliste, mais j’apprécie. C’est de loin, mon défi le plus difficile et cela m’effraye un peu, mais c’est si bon ! »
Kim répond à diverses questions dans le magazine Revolver (NL) et parle de ses choix et idées apportés sur le dernier album Never say never.
Sur le Welove.de.website (D), Kim parle de son nouvel album et de sa tournée en Allemagne. Une interview sur les années 80, le succès de son premier single, les raisons de son retour, ses rapports avec les fans et son travail en Allemagne. Never say never est le titre de ce dixième album et Kim parle du single Perfect girl. Interrogée sur la manière d’ont elle-même est une fille parfaite, Kim déclare : « Je suis parfaitement imparfaite ! »
Loop Magazin (D) publie une courte rétrospective de la carrière de Kim dans un article accompagné de superbes photos.
Dans le Gay & Night Magazine (NL), Kim parle de son statut d’icône et de ses rapports avec son public gay, qui compte un grand nombre de fans. L’interview revient sur les raisons de sa retraite à la fin des années 90, sa passion pour le jardinage et le retour de la musique dans sa vie. « J’attends avec impatience les concerts, les contacts avec les fans. Le véritable amour est un amour éternel ». L’article accompagné de superbes photos promo Never say never.
Dans le Takt Magazin (D), Kim parle de sa collaboration avec la chanteuse allemande Nena qui lui a redonné le goût de la scène et l’envie d’enregistrer un nouvel album. Pour la nouvelle version du single You came, Kim parle de son envie de changer, ne pas, à nouveau en faire une version pop, mais de retourner à la musique de ses débuts et d’exprimer son amour pour la guitare et le son rock.
Kim interprète You came sur le plateau de l’émission Vivement dimanche France 2 (F). Lors de cette émission, Kim retrouve le chanteur français Laurent Voulzy qui lui avait écrit en 1986 Les nuits sans Kim Wilde.
Le télé-journal de France 2 (F) diffuse une courte interview (réalisée dans de superbes jardins) de Kim à propos de la sortie de son nouvel album Never say never.
Dans le magazine Télé Star (F) Kim parle de sa vie après ses10 années d’absence durant lesquelles elle c’est mariée, a eu deux enfants et a mené avec succès une carrière d’horticultrice. Elle explique aussi les raisons de son retour et ce que cela implique pour ses enfants.
Sur Itunes (France-Allemagne) Kim propose une sélection de ses albums et titres (actuels et anciens) préférés:
Everything’s just wonderful - Lily Allen, 1 thing – Amerie, Grey gardens – Rufus Wainwright, Sewn – The filling, Kim Wilde – Charlotte Hatherley, Teenage Dirtbag – Wheatus, Welcome to the jungle – Guns’n’Roses, I predict a riot – Kieser chiefs, How soon is now? – The Smiths, Clapdown – The Clash, In my place – Coldplay, Waltz no. 2 – Elliot Smith, E-Pro – Beck, Feel Good Inc. – Gorillaz, Ooh la la – Goldfrapp, Sexy love – Neyo, Do you want to – Frantz Ferdinand et Maxine – Donald Fagen.
Kim participe à une courte interview sur NRJ Radio (F) puis interprète You came accompagnée à la guitare par Ricky.
Kim participe à l’émission Elmi Show sur Radio Regenbogen à Mannheim (D). Pendant l’interview, des morceaux choisis par Kim sont diffusés :
Veronica – Elvis Costello, Can we still be friends – Todd Rundgren, Off the wall – Michael Jackson, Sewn – The filling, Everything’s just wonderful - Lily Allen. Durant l’heure de programme, deux titres de Kim sont également diffusés: I fly et You keep me hangin’on.
Le magazine Veronica (NL) publie un article sur la sortie du nouvel album de Kim Never say never et la journaliste Ellen Litz demande à Kim quel sont ses sentiments, maintenant qu’elle a retrouvé le chemin des studios et si le titre de son album à un quelconque rapport avec le film de James Bond du même nom.
Dans l’Hebdo Cinéma sur Canal + (F) une très courte interview de Kim, assistant à la première du film Dans Paris (ou son titre Cambodia apparait dans une scène), est diffusée.
Kim participe au Stefan Raab’s TV Show ‘TV Total’ Pro7 (D). Elle y interprète You came et Kids in America.
Le citéCay.com website (F) rencontre Kim pour parler de son grand retour sur la scène musicale avec la sortie de son nouvel album Never say never. Kim explique les raisons de son départ mais aussi comment elle c’est épanouie dans son rôle de femme, de mère ainsi que dans sa nouvelle carrière dans l’horticulture. « Quand je me suis retirée, jamais je n’aurais pensé être de retour sur une scène. Et pourtant je suis là ! »
L’émission de divertissements Entertainment live Talpa (NL) consacre son émission du jour sur le comeback des artistes. Dans cette interview, Kim explique les raisons de son retour et les vidéos de Kids in America et de You came (2006) sont diffusées.
Kim participe à l’émission matinale Kunze & Kati sur RPR1 radio à Ludwigshafen (D). Elle y parle de son retour puis interprète une chanson enfantine allemande intitulée Bi Ba Butzermann.
Kim, accompagnée de ses musiciens Ricky, Nick Beggs et Richard Chambers, interprète You came (2006) sur la scène de l’émission Top of the pops BNN (NL). Bien que la musique soit un enregistrement, Kim chante en direct.
Dans le Hamburger Morgenpost (D), Kim parle de sa carrière, de sa collaboration avec la chanteuse allemande Nena et de son retour avec l’album Never say never.
Kim est interviewée dans le talkshow Jensen RTL 5 (NL) puis interprète You came en fin de programme.
Le magazine allemand Bravo fête ses 50 ans : 1956-2006. Dans cette édition anniversaire, les années 1981 et 1982 sont illustrées avec deux photographies de Kim accompagnées d’un très court résumé de sa carrière.
Le magazine des Emirats Arabes Unis Gulf News publie un court article sur le retour de Kim et la sortie du nouvel album Never say never.
Dans le magazine Flair (NL) chaque semaine, une personnalité choisit cinq mots tirés d’une liste et sur lesquels elle désir réagir. Kim choisit les mots suivants : humour, dispute, SMS, succès et maison.
Kim participe à la Star Ac TF1 (F). Elle y interprète Kids in America en duo avec Cynthia.
La chaîne allemande Pro7 diffuse l’émission spéciale célébrant les 50 ans du magazine Bravo. A cette occasion, Kim, accompagnée par la chanteuse allemande LaFee, interprète Kids in America.
Le SWR website (D) revient dans les grandes lignes sur la carrière de Kim et sur son retour chez EMI avec la sortie de son nouvel album intitulé Never say never produit par le producteur de Nena, Uwe Fahrenkrog-Peterson.
Le magazine Bravo (D) publie 16 pages sur les meilleurs moments de la fête au Hamburg Color Line Arena à l’occasion des 50 ans du magazine. Lors de cet évènement, Kim interprète Kids in America en duo avec la chanteuse allemande LaFee, sous le regard de son amie Nena présente sur le bord de la scène.
Dans le magazine BonWeek Kim répond aux questions de Patrick Le Nen et parle de sa vie durant ses dix années d’absence.
Le magazine suédois Metro publie un article sur le retour de l’icône britannique du rock des 80’. Kim parle de l’influence de la chanteuse allemande Nena sur sa décision de revenir sur la scène musicale et de l’importance de sa famille.
Kim se trouve à Stockholm en Suède pour une séance de promo et de dédicaces chez Rix FM. Kim et ses musiciens interprètent les titres suivants : Together we belong, You came, I fly, Maby I’m crazy, Four letter word, Baby obey me, Perfect girl et Kids in America.
L’émission norvégienne Gylne Tider TV2 diffuse une vidéo montrant des célébrités (dont Kim fait partie) faisant un playback sur la chanson originale We are the world.
Toujours en Suède, Kim a rencontré Quetzala Blanco pour le compte du magazine Expressen. L’interview se déroule à l’Hôtel Anglais de Stockholm. Interrogée sur son retour et ses impressions Kim déclare : « Quand je signais ces disques et que j’ai vu les grandes affiches ¨Photoshopées¨ derrière moi, j’ai pensé que ce n’était pas vraiment moi. Mais vous savez, j’ai 45 ans et non 25, et je suis très bien avec la personne que je suis maintenant et je n’essaierais pas d’être quelque chose ou quelqu’un d’autre ».

 

Le magazine suédois Aftonbladet publie un article, accompagné de photos, sur le retour de Kim, maintenant âgée de 46 ans et maman de deux enfants.
Kim interprète une version acoustique de ses titres You came et Perfect girl dans l’émission suédoise Nyhetsmorgon TV4.
2005 : Kim publie plusieurs articles sur le jardinage dans divers magazines locaux (UK).
Parution du livre You are what you are cookbook aux éditions Accent Press. Dans cet ouvrage, plus de huitante célébrités internationales partagent leurs recettes de cuisine favorites. Kim a choisit la recette du pudding d’été, de Monty Don. Les bénéfices tirés de la vente de ce livre sont reversés à BGC, organisme qui offre expérience professionnelle et éducation aux jeunes adultes qui n’ont pas la possibilité de faire des études.
2004 : Malgré le déluge, Kim rencontre les enfants de l’école primaire de Bladon, Woodstock (UK). Depuis 5 ans, l’organisation HDRA, crée des jardins biologiques dans des écoles afin d’encourager les élèves et les professeurs à travers le R-U à cultiver leur propre nourriture biologique. « Je pense qu’il n’y a jamais eu un instant plus approprié pour impliquer les enfants afin qu’ils cultivent leurs propres fruits et légumes biologiques. Beaucoup de jeunes n’ont pas de parents jardiniers, c’est à nous de stimuler la nouvelle génération de gardiens de l’environnement. Nous devons leur ouvrir les yeux aux merveilles de la nature afin qu’ils la respectent ».
2003 : Kim répond à des questions sur le jardinage dans les colonnes de The Guardian (UK).
Le Sunday Mirror publie 10 photographies de Kim (à différentes étapes de sa vie) qu’elle commente.
Kim publie plusieurs articles sur le jardinage dans le magazine Bella (UK).
Le magazine Trouw (NL) publie un article sur Kim et la chanteuse allemande Nena. Depuis leur rencontre dans une fête donnée à Berlin dans les années 80, les deux femmes partage une grande amitié et 20 ans après, leur duo Anyplace, anywhere, anytime (reprise d’une chanson de Nena) c’est classé second dans le Mega-top 100 à travers l’Allemagne.
Des costumes de scène aux pantalons de camouflage, la pop star devenue gourou du jardinage aime les vêtements. Dans cette interview, Kim parle de la mode au Sunday Express Magazine (UK).
Dans l’émission The Day Team Chatsworth BBC (UK), Kim répond aux questions de John Craven au sujet des meilleures plantes et arbustes pour les jardins d’hiver. Elle parle également de ses prochaines dates en Australie et du 80s tour en Grande Bretagne.
La radio 538 annonce sa deux-millième édition du Top 40 hollandais, qui avait débuté en 1958. Le numéro un pour cette émission est Anyplace, anywhere, anytime de Nena et Kim Wilde.
2002 : Kim répond à des questions sur le jardinage dans les colonnes de The Guardian (UK).
Kim interprète Born to be wild sur le plateau de l’émission Was passiert wenn ARD (D). Durant sa performance, deux écrans diffusent des images du DTM Racing et Kim au Norisring de Nürnberg.
Sortie du DVD Greatest Eighties comprenant 18 titres des années 80 dont View from a bridge.
Sortie du single Born to be wild.
2001 : Kim écrit un article sur le jardinage dans le magazine Prima (UK).
La télévision hollandaise fête ses 50 ans avec une émission de 6 heures. La dernière heure du programme étant consacrée à la musique à la télévision, un extrait de la vidéo de You keep me hangin’on (datant de 1986) est diffusé.
Le magazine Runcorn and Widnes World (UK) publie un article sur l’inauguration du nouveau Peace Garden au Tim Parry Johnathan Young People’s Center de Warrington(UK). Une partie des éléments d’Alice in Wonderland (jardin créé par Kim et David Fountain) ont été transférés afin de créer un nouveau jardin. « Je sens que la création de ce jardin représente une occasion idéale de réutiliser notre jardin et ainsi de soutenir une cause valable. Il est bon de savoir que vous apportez votre contribution à quelque chose qui sera vraiment apprécié par les futures générations », déclare Kim.
Cameron Adams donne son avis sur la compil The very best of Kim Wilde dans le Herald Sun (Australie).
Dans l’émission Special Channel 5 (UK), Jez Edwards rencontre Kim et Carol Decker (T’pau) parmi d’autres artistes. Kim parle du prochain Here and Now Tour 2001 et annonce qu’elle poursuit ses études d’horticulture à l’université.
Le Daily Mail (UK) revient sur les 21 ans de carrière de Kim avec une rétrospective de sa carrière de chanteuse, de sa toute nouvelle carrière d’horticultrice, mais le plus important, de son rôle d’épouse et de maman.
2000 : Pour le Sunday Times Magazine (UK) Kim et sa maman Joyce ouvrent leurs cœurs pour une interview très personnelle. Après une courte parenthèse sur leurs carrières respectives, les deux femmes parlent de leurs vies et de leur grande complicité.
Kim écrit un article sur le jardinage dans le magazine Prima (UK).
1998 : Le magazine Télé Loisirs (F) publie un très court article à propos des kilos pris par Kim lors de sa première grossesse. Kilos qui l’avaient contrainte à troquer ses robes de grossesse contre des vêtements de taille XXL. Heureusement Kim à réagit à temps et a retrouvé ses formes. C’est Laurent Voulzy qui sera contant !
Sortie de la compil Original gold.
1997 : Le Manchester Evening News (UK) publie un article sur la carrière de Marty dans lequel, il parle de sa vie, de sa famille et évidement de sa fille Kim. « Je suis aussi fier de sa carrière que de la mienne. Il est normal qu’un parent soit fier du succès de son enfant ».
1996 : Dans le Daily Record (UK) plusieurs artistes, dont Kim, donnent les secrets de leur régime alimentaire.
1995 : Kim interprète Breakin’away dans l’émission Fully Booked (UK) et répond à la question d’un fan posée par le biais du téléphone.
Dans l’émission GMTV (UK), Kim parle de l’enregistrement de l’album Now & forever ainsi parents ont une vie sexuelle plus active que la mienne ! »
Le magazine Music Week (UK) annonce la sortie du nouvel album Now & forever. MCA soutiendra cette sortie avec une véritable campagne publicitaire à la radio nationale ainsi que des pages entière dans les tabloïdes. Une balade est prévue pour le marché de Noël.
Sur NCRV Radio (NL), Kim assure la promo de son dernier album à Tilburg, au Cobbenhage collège.
Sortie de l’album Now & forever.que du tournage de la vidéo Breakin’away à Los Angeles (USA).
Sur le plateau de l’émission This morning ITV (UK), Kim répond à une interview à propos de son nouvel album puis interprète Breakin’away, accompagnée par deux danseurs.
Kim interprète Breakin’away sur le plateau de Uuuh… Vergeet je tandenborstel niet VERONICA (NL).
Dans le magazine Today (UK), Kim parle de sa rupture avec le présentateur Chris Evans et de son attirance pour les hommes plus jeune qu’elle. « Je pense que les jeunes mecs sont très, très attrayant, je dois admettre que c’est une faiblesse. Les hommes peuvent bien regarder de jolies jeunes femmes. Pourquoi m’en priver ?». « Je regarde, mais je touche rarement. Mes
1994 : Le 30 octobre voit un moment attendu depuis longtemps dans l’histoire musicale : Kim et Marty Wilde ensemble (avec tout les membres de la famille) réunis pour une unique représentation au Royal Albert Hall de Londres.
Le magazine Hello ! (UK) se rend dans les studios du Hertfordshire pour une interview. L’article résume : la carrière de Marty, les débuts de Kim, la merveilleuse « entreprise » familiale et parle des liens très profonds qui rendent les membres de la famille vraiment forts. Il est très émouvant d’être témoin du respect et de l’affection évidents qu’ils ont les uns pour les autres.
1993 : Le magazine Free (NL) publie une courte rétrospective de la carrière de Kim.
Le magazine Paperclip (NL) publie un article sur le bonheur retrouvé de Kim en dépit du non succès des albums Love moves et Love is. Ce bonheur tout neuf et dû en grande partie à son emménagement à la campagne et au succès du single If I can’t have you. «Cette reprise, c’est une idée de ma belle-sœur qui adorait cette chanson à l’époque ». Kim parle aussi de la place importante que tiennent les membres de sa famille. « Ce sont les personnes les plus importantes dans ma vie, de toutes les manières. Ils m’ont montré qui j’étais quand je ne le savais plus. Je suis très attachée à ma famille ».
Kim participe en duplex de Londres à l’émission australienne Tonight live. Kim parle de la sortie de The Singles Collection 1981 – 1993 et de son nouvel ami Rupert. La vidéo de If I can’t have you est diffusée.
Kim se trouve en Australie pour une tournée de promotion.
Dans l’émission australienne Bert Newton Show, Kim interprète If I can’t have you et durant l’interview présente son nouveau CD The Singles Collection 1981 – 1993.
A Melbourne, Kim est interviewée par le magazine australien Sunday Herald Sun.
Sortie du single In my life.
Kim interprète If I can’t have you dans l’émission finlandaise Anteeksi Kuinka.
Le magazine TV Week (UK) publie un article sur le nouvel amour de Kim (de dix ans son cadet) rencontré lors de sa tournée de promotion pour la compil The Singles Collection 1981 –1993. Le couple c’est rencontré en janvier dans une station de sports d’hiver française. «C’est quelqu’un d’heureux à l’esprit très ouvert. La différence d’âge ne m’inquiète pas du tout, même si cela fera les affaires de la presse britannique. Nous sommes simplement très heureux ! » Kim parle des changements intervenus dans sa vie privée et qui ont eu des effets bénéfiques sur sa manière d’appréhender sa carrière.
1992 : Laurent Boyer consacre à Kim une édition de l’émission Frequenstar M6 (F). Après un rendez-vous à Londres, Kim et Laurent se rendent aux Select Sound Studios ou les parents de Kim participent à l’interview. Ils se rendent ensuite chez Kim pour finir l’interview. Interview pour lequel Kim porte sa robe « Love is ».
Kim interprète Million miles away sur le plateau de l’émission allemande RTL Löwenverleihung RTL.
Le magazine Algemeen Dagblad (NL) publie un court article sur la rencontre de Kim avec le champion du monde de Formule 1 Nigel Mansell sur le circuit de Suzuka au Japon.
1991 : Kim fait une apparition dans une foire artisanale organisée par la Children Society de Knebworth (UK). Après avoir ouvert la foire, Kim participe à une séance de dédicaces.
1990 : Kim interprète Can’t get enough (of your love) sur le plateau de l’émission Sacrée soirée TF1 (F).
Dans le magazine Leeuwarder Courant (NL) Kim parle de ses dix années passées dans le monde de la musique. Malgré quelques changements, elle travaille toujours avec sa famille, écrits ses albums avec son frère Ricky, possède son propre studio d’enregistrement et reste indépendante. Après son changement de maison de disques, Kim à commencer à composer ses propres chansons : « C’est comme si cela me donnait encore plus le droit d’être dans music business. J’aime cette manière de collaborer avec d’autres personnes et d’échanger des idées. C’est quelque chose qui ressemble à la création d’un bébé ». Kim parle aussi de son image et confie mieux assumer son côté sexy et oser exprimer sa féminité.
Sur le plateau de Platen 10 daagse KRO (NL) Kim interprète World in perfect harmony.
Kim interprète World in perfect harmony et Can’t get enough (of your love) sur la scène du programme de la Loterie Nationale Bruxelles retransmis sur RTBF (B).
Dans le magazine Bravo (D), Kim aborde plusieurs sujets et répond à diverses questions sur la mode, l’environnement, ses hobbies et sa rupture avec Calvin Hayes.
1989 : Le magazine Hitkrant (NL) annonce les projets de mariage de Kim et Calvin Hayes (du groupe Johnny Hates Jazz). Un ami de ce dernier a confié au magazine que Calvin aurait fait sa demande à Kim lors d’un dîner dans un restaurant. Une année après le début de leur romance, Kim aurait accepté. Rappelons que les deux tourtereaux se sont rencontrés six ans auparavant, quand Calvin était batteur dans l’équipe de Kim. A cette époque, Calvin avait déjà tenté sa chance, mais ses avances étaient restées sans suites….jusqu’à cette semaine !
Le magazine belge Joepie, annonce le mariage de Kim et Calvin Hayes. Mariage qui ce serait (d’après le magazine) déroulé dans la plus grande discrétion, avec la seule présence de la famille et des amis les plus intimes.
1988 : Le magazine russe Krugozor publie une courte rétrospective de la carrière de Kim.
Le magazine OK ! (F) publie le portrait chinois de Kim.
Le magazine Hitkrant (NL) demande à plusieurs artistes quand et à qui ils ont dit la première fois « Je t’aime ». Dont Kim qui confie : « Nous étions devant la porte d’une discothèque, il faisait nuit et il pleuvait. Nous nous tenions tout les deux sous un imperméable…et alors je lui ai dit « Je t’aime ». Et il a répondu la même chose, alors j’ai pensé c’est super ».
Le magazine Top 10 (NL) parle des rumeurs concernant les histoires d’amour de Kim et de ses déboires sentimentaux.
Kim interprète You came sur le plateau de l’émission Télé Caroline (F).
Pour le Record Mirror (UK), Kim répond aux questions de Johnny Dee. Kim parle de sa participation au « Bad Tour » de Michael Jackson, dresse son autoportrait et confie ses craintes au sujet de l’environnement. 
Kim interprète Never trust a stranger sur le plateau de Top of the pops, (et cette foi) seulement 3 mois après sa précédente apparition.
Dans le magazine Hitkrant (NL) Kim parle de ses rapports avec Michael Jackson et de ses impressions durant le « Bad Tour ».
Le magazine Top 10 (NL) révèle que les négociations entamées avec Madonna pour le rôle d’Evita ont été interrompues pour des raisons inconnues et que les producteurs seraient maintenant intéressés par Kim, qui a fait récemment une forte impression lors de son voyage en Amérique.
Kim est interviewée dans l’émission radio Inside Track (USA).
Le magazine Top 10 (NL) parle des projets de carrière de Kim, qui avant de commencer sa carrière musicale rêvait de devenir modèle.
Le magazine Hitkrant (NL) sort de ses archives une ancienne photographie, de Kim en compagnie de Simon Le Bon, commentée par Kim : « C’était il y a longtemps, je ne l’ai pas revu depuis. Nous sommes tout les deux trop occupés par nos carrières ».
Kim répond à une série de diverses questions (ton film préféré, celui qu’elle déteste….) pour le magazine Hitkrant (NL).
1987 : Sortie de l’album You keep me hangin’on au Japon.
Le magazine Yes (NL) publie un article sur une hypothétique relation entre Kim et Anthony Delon (le fils de l’acteur français Alain Delon). Kim a assisté en tant qu’invitée à un concours organisé pour des groupes débutants. C’est là qu’elle a rencontré Anthony Delon, avec lequel elle se rendit dans une boîte locale, Le 91/2, pour y danser jusqu’à 5h du matin.
Sortie anglaise d’une nouvelle version de l’album Another step.
1986 : Sortie de l’album Another step.
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Na sowas ZDF (D).
Dans l’émission Top 50 (F), Marc Toesca interview brièvement Kim sur la sortie de son nouvel album Another step.
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Vitamine (F). Elle répond ensuite à quelques question de Jackie et à sa demande chante My Bonnie lies over the ocean.
Kim est l’une des invitée de Christophe Dechavanne dans l’émission C’est encore mieux l’après-midi (F). Installée devant un piano à queue noir, Kim interprète Don’t say nothing’s change et assiste à un défilé de mode. En fin de programme, Kim interprète You keep me hangin’on.
Le magazine Hitkrant (NL) publie un court article sur la reprise du titre des Supremes, You keep me hangin’on, qui est une réussite.
Kim interprète You keep me hangin’on sur le plateau de l’émission Wogan BBC (UK).
Kim participe à l’émission Wide Awake Club ITV (UK) ou elle interprète You keep me hangin’on. Kim répond aux questions du présentateur et demande ensuite à son amie Clare (qui est dans le public) de la rejoindre sur le plateau. Enfin, Kim tire au sort le gagnant d’un concours.
Kim est de retours sur le plateau de Top of the pops, pour la première fois en 16 mois. Elle interprète You keep me hangin’on.
1985 : Dans l’émission Don’t break your heart BBC (UK), Kim parle de sa manière de vivre et de s’alimenter de la façon la plus saine possible.
1984 : Dans le magazine Soundchek! (UK), Kim parle de son nouveau single The second time et explique la vidéo et le nouveau look associé à ce dernier. « J’ai voulu faire quelque chose de très différent….nous avons comparé plusieurs concepts et avons finalement opté pour un mélange à mi-chemin entre Barbarella et Catwoman ! » Kim parle aussi de son changement de maison de disques (MCA) et se montre très enthousiaste pour la sortie de son prochain album Teases & dares.
Sortie du single Go for it (pour le marché US)
Sortie du single The second time.
L’émission Toppop AVRO (NL) diffuse la vidéo de The second time.
Dans l’émission Bananas (D) Kim, accompagnée de ses musiciens, interprète The second time.
Dans le magazine Hitkrant (NL), la journaliste Irene Linders enfonce le single The second time. Ce single la déçoit, elle trouve la mélodie faible et le rythme trop envahissant à son goût…..une vraie pitié !
Le magazine No.1 (UK) parle de la sortie du nouvel album de Kim Teases & dares (enregistré au Selectsound), et du premier single The second time. Après avoir Dansé dans l’obscurité, Kimne pouvait pas poursuivre de cette manière. Pas seulement parce que Dancing in the dark fut un flop, mais parce qu’elle voulait absolument écrire ses chansons. Les premiers fruits de son labeur sont deux titres Shangri-La et l’excellent Fit in. Même si Kim ne vit plus avec sa famille et s’affirme en écrivant maintenant ses propres chansons, elle reste très proche des siens et adore toujours travailler avec son père et son frère.
Kim interprète The second time sur le plateau de Top of the pops BBC (UK).
Dans l’émission Starship (UK) Kim est interviewée sur sa nouvelle vidéo et le single The second time. Elle parle de sa nouvelle image et confie avoir écrit elle-même trois titres figurant sur le dernier album. En fin d’émission la vidéo de The second time est diffusée.
Le Daily Mirror (UK) parle du changement de style de Kim visible sur les photos. Adieux jeans et t-shirts qui lui donnaient cette image d’éternelle d’adolescente. La nouvelle Kim est plus sauvage et plus sexy. Sur les recommandations de MCA, sa nouvelle maison de disques, Kim à collaboré avec XL Designs/Big Features. (XL Designs/Big Features ont, entre autre, réalisé les dernières vidéos de Frankie Goes to Hollywood et de Nick Kershaw).
Dhana Moray, rédactrice du magazine Pop/Rocky (D) rencontre Kim à Munich. Elle tombe sous le charme d’une Kim fatiguée, sans maquillage répondant à ces questions avec le sourire.
Kim révèle ses secrets de beauté aux lecteurs du magazine Bravo (D).
Kim répond à diverses questions pour le magazine Smash Hits (UK).
1983 : Kim parle de la sortie de son nouvel album Catch as catch can dans le magazine danois Vi Unge. Elle parle aussi de sa prochaine tournée, du contenu de l’album mais aussi de la nécessité de sortir un single fort après le bide de Child come away. Ce qui est chose faite avec le succès de Love blonde. Interrogée sur son image d’icône sexy du rock, Kim confie ne pas se sentir particulièrement sexy et avoue s’être beaucoup amusée à ce propos avec ce dernier single.
Le magazine Musiek Expres (NL) publie un article sur la sortie du nouvel album de Kim Catch as catch can. Après le succès mitigé du second album Select en Hollande, les single Love blonde et Dancing in the dark devraient permettre au nouvel opus de faire mieux et cela malgré une atmosphère plutôt triste.
Dans le magazine Flair (B), Kim parle de la mode, de son look, de sa façon de vivre sa notoriété, de ses rapports avec les gens et de l’achat récent de son appartement situé à Londres.
Dans le magazine Hitkrant (NL), Kim partage les secrets qui lui ont permis de perdre du poids.
Dans le magazine Popfoto (NL), Kim explique le changement d’image accompagnant la sortie du single Love blonde. « Le public c’était apparemment habitué à mes jeans et t-shirts. Je les porte toujours, mais parce que Love blonde a un style très distinct, j’ai décidé de porter une tenue appropriée ! Quoi qu’il en soit, tout le monde parle de l’image, ce qui est un non sens pour moi. Je n’ai jamais eu d’image ! Je n’ai jamais fait une liste de ce que je devais porter ou sur ma façon d’agir. Vous savez, je peux suivre un bon conseil, mais je ne ferais jamais appel à un styliste, je choisi toujours mes tenues. Alors qui sait, vous pourriez me voir dans quelque chose de totalement différent à la télévision ! »
Kim interprète Dancing in the dark sur le plateau de l’émission Champions (F). Après sa performance, Kim est brièvement interviewée. Une interview confuse due à la panne du système permettant la traduction, et nécessitant l’intervention d’un traducteur afin que le présentateur puisse poser ses questions à Kim.
Sortie de l’album Catch as catch can.
Sortie du single Dancing in the dark.
Dans le magazine Hitkrant (NL) Kim met fin aux rumeurs sur ses envies de cinéma et son hypothétique mariage avec son saxophoniste Gary Barnacle. Kim parle aussi de la sortie de son nouvel album Catch as catch can.
Pour le magazine Panorama (NL), Peter van Bruggen rencontre Kim dans un parc de Londres. Dans cette interview, Kim parle de ses rapports avec les gens, de sa difficulté à faire confiance et de son attitude distante. « Quand je m’assois dans un bar, rarement une personne m’approche et me parle, à part ceux que je connais ou qui m’ont été présentés. Mais personne n’est jamais venu jusqu’à moi, comme ça…. » « Savez-vous pourquoi ? Je pense que les gens ne m’aiment pas beaucoup. Qu’ils ne veulent pas vraiment me connaître ! J’aimerais leur expliquer que je ne suis pas comme ça, qu’ils ne doivent pas croire les tabloïdes ! »
1982 : Le magazine Veronica (NL) annonce la première tournée de Kim, débutée par quelques dates « d’essais » en Scandinavie, en Allemagne et aux Pays Bas.
Le magazine Eagle (UK) parle de l’étonnante capacité de Kim à gérer sa subite notoriété. Personne n’aurait pu prévoir une telle ascension après la sortie de son premier single Kids in America….pas même son père Marty Wilde ! La collaboration de Kim avec sa famille et le soutient de cette dernière en font une équipe impressionnante, apportant le meilleur au talent naturel de Kim.
Sortie du single Child come away.
Sortie du Kim Wilde Tourboock 1982, magazine de 16 pages, publié par Big M Procuctions, contenant beaucoup de photos de Kim, quelques infos sur ses musiciens, des infos sur le fan club ainsi qu’une courte discographie.
Malgré l’accueil peut enthousiaste de son second album en Angleterre, Kim débute sa tournée en Grande Bretagne : le 5 à Bristol, le 6 à Wolverhampton, le 7 à Scarborough, le 9 à Newcastle, le 10 à Glasgow, le 11 à Aberdeen, le 12 à Dundee, le 13 à Edinburg, le 15 à Southport, le 16 à Sheffield, le 17 à Manchester, le 18 à Birmingham, le 20 à Leicester, le 21 à Gloucester, le 23 à Paignton, le 24 à Bournemouth, le 25 à Brighton, les 26 et 27 à Londres. Durant cette tournée de nombreux articles ont été publiés dans la presse anglaise : dans le Record Mirror, le Sunday Mirror, le Melody Maker et le magazine belge Joepie.
La vidéo de Child come away est diffusée dans l’émission Toppop AVRO (NL).
Kim apparaît dans le Rock Yearbook 1983, magazine parlant des artistes et des évènements survenus dans le secteur du Rock, de la Musique électronique, de la Soul, du Disco, du Reggae, de la Folk, du Jazz, de la Country, du Blues et du Rockabilly. Dans cette troisième édition annuelle, portant un regard sur la période d’août 81 à juillet 82, les albums de l’année sont brièvement passés en revue et une galerie des couvertures d’albums est présentée et agrémentée par de cours commentaires. Dans cette édition, Kim est largement représentée avec un article de deux pages, une citation accompagnée d’une photo et enfin, Kim apparaît sur la couverture du magazine.
1981 : Dans le magazine Popbiz (NL), Kim confie qu’elle est parfaitement consciente que du jour au lendemain, tout pourrait s’arrêter et que la concurrence est rude. Néanmoins, elle ne se fait pas de soucis pour l’avenir et déclare qu’aussi longtemps qu’elle pourra gagner sa vie en chantant, elle sera heureuse. Kim reçoit beaucoup de lettres de ses fans qui se disent amoureux ! Bien que flattée, Kim n’y prête pas attention, et préfère quand les gens l’aiment pour sa musique et non pour son apparence.
Lors d’une interview pour le magazine Musiek Expres (NL), Kim parle de son autre passion : la peinture. A la demande de Rupert van Woerkom, Kim montre ses croquis et peintures (qui pour la plupart ont un lien avec la musique) nous permettant ainsi de découvrir une autre facette de la jeune chanteuse. Une Kim Wilde, qui peut faire plus que chanter.
Dans le magazine Popfoto (NL) Kim, accompagnée de son frère Ricky, parle de ses rapports avec son cadet d’une année. Si de nos jours, Kim et Ricky sont très proches, il n’en a pas été de même durant leur enfance.
Le magazine Muziekkrant Oor (NL) rencontre Kim aux studios RAK de Londres. Dans cette interview, Kim parle de la carrière de son père, de son influence et de son étroite collaboration avec son frère Ricky. Elle parle aussi de ses projets de tournée. Une tournée qui débutera probablement l’année prochaine, après la sortie du second album et le recrutement de ses musiciens.
Pour le magazine Tibits (UK), Kim parle de son bonheur de vivre avec sa famille : sa mère Joyce, son père Marty, son frère Ricky et les deux petits derniers Roxanne et Marty Jr.

Nath

 

www.kimwilde.ch © tout droits réservés 2019 | plan du site